Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar Arrivée: Peugeot et Sainz-Cruz triomphent...

Dakar 2018 : 3ème Victoire consécutive de Peugeot

Après 8793 km de dunes, de chemins montagneux, de pistes rocailleuses et de pièges divers à travers le Pérou, la Bolivie et l’Argentine, l’équipage Carlos Sainz/Lucas Cruz a permis à la Peugeot 3008DKR Maxi de signer une magnifique victoire lors de la 40ème édition du Dakar.

Ce 3ème succès consécutif du Team Peugeot Total sur le rallye le plus éprouvant au monde fait écho au succès commercial du SUV Peugeot 3008, élu 'Voiture de l’Année' en 2017.

PERFORMANCE ET FIABILITÉ
Le parcours de cette 40ème édition du Dakar s’est montré particulièrement éprouvant pour les mécaniques. A l’issue de ce banc d’essais impitoyable de près de 9000km, non seulement la Peugeot 3008DKR Maxi a remporté 7 des 13 spéciales mais elle a aussi fait preuve d’une fiabilité remarquable. N’ont été à déplorer que quelques problèmes mineurs de sélection de boîte de vitesses, sachant que l’origine du retrait en course de la Peugeot 3008DKR Maxi #306 n’était pas de nature technique. Les nouveaux pneus BF Goodrich ont démontré une robustesse remarquable sur les terrains accidentés d’Amérique du Sud ; les lubrifiants TOTAL ont permis une performance optimale des moteurs malgré l’altitude et les conditions extrêmes.
 
LA REVANCHE DE 'EL MATADOR'
Maudits lors des trois précédents Dakar, Carlos Sainz et Lucas Cruz ont pris une superbe revanche sur le destin. Auteurs d’une course impressionnante de maîtrise, les deux Espagnols ont allié vélocité et fiabilité au volant de leur Peugeot 3008DKR Maxi #303. Vainqueurs des étapes 6 et 7 (sur 13), ils ont pris le pouvoir lors de l’étape marathon pour ne plus le céder. Déjà victorieux lors du Dakar 2010, le duo a récidivé en ralliant Córdoba avec 43min40s d’avance sur la concurrence. Cette victoire vient également souligner tout leur investissement dans le projet de Peugeot en rallye-raid, eux qui ont largement mis leur expertise et leur talent au service de la mise au point des DKR.
 
LES TRIBULATIONS DE 'MONSIEUR DAKAR'
Vainqueurs des Dakar 2016 et 2017 avec Peugeot, Stéphane Peterhansel et Jean-Paul Cottret ont connu une course mouvementée et malencontreusement perturbée par 2 incidents. Lors de l’étape 7 (sur 14), l’équipage #300 a dû faire un écart pour éviter un quad arrêté au milieu de la piste, et a détruit sa suspension arrière-gauche sur une pierre masquée. Puis au début de l’étape 13, les tenants du titre ont accroché un arbre qui a endommagé leur direction. Dans les 2 cas, leurs équipiers Cyril Despres/David Castera les ont aidés à réparer et à continuer. Ces mésaventures leur ont faire perdre la 1ère puis la 2ème place au classement général. Les vainqueurs des 2 précédents Dakar terminent néanmoins 4èmes, après s’être positionnés comme les meilleurs performers du Team Peugeot Total avec 3 victoires d’étapes.
 
DESPRES / CASTERA , RAPIDES ET SOLIDAIRES
1er équipage du Team Peugeot Total à avoir remporté une étape sur ce Dakar 2018, Cyril Despres et David Castera ont occupé la tête du classement général à l’issue de l’étape 2, confirmant avoir franchi une nouvelle étape en performances. Malheureusement, les ambitions des deux anciens motards ont été contrariées par une pierre déchaussée au km180 de la spéciale 4. La suspension arrière droite détruite a stoppé net la progression de l’équipage. Après intervention du camion engagé en course par le Team Peugeot Total, la Peugeot 3008DKR #308 a pu poursuivre sa course, mais très attardée. Dès lors, animés par un superbe esprit d’équipe, le duo s’est mis au service de ses équipiers, réalisant quelques très beaux chronos lorsque l’occasion se présentait, comme lors des étapes 8 et 11. Compte-tenu de leur pénalité de 29h, Cyril Despres et David Castera sont classés à une lointaine position non représentative de leur niveau de performance.
 
LOEB COUPÉ DANS SON ÉLAN
Classé 2ème l’an passé à 5min des vainqueurs, le duo Sébastien Loeb et Daniel Elena a abordé ce Dakar 2018 avec l’objectif légitime de gagner. Les 2 hommes ont effectué un très beau début de rallye, malgré un parcours péruvien composé de dunes et de hors-pistes, pas vraiment à leur avantage. Ils ont remporté avec brio l’étape 4, l’une des plus difficiles du Dakar moderne en Amérique du Sud. Malheureusement, alors qu’ils étaient 2èmes au classement général, ils ont été contraints à l’abandon au cours de l’étape 5, entre San Juan de Marcona et Arequipa (Pérou). Leur Peugeot 3008DKR Maxi est tombée dans un trou de sable meuble, alors qu’ils évitaient un concurrent tanké. Sous l’effet du choc, Daniel Elena a été victime d’une fissuration du coccyx, et il lui était dès lors impossible de poursuivre la course.
 
LIVRE D’OR
Cette victoire du Team Peugeot Total complète le palmarès déjà impressionnant de Peugeot sur le Dakar. Il s’agit du 7ème succès de la Marque dans cette épreuve en 8 participations ! Voici un court rappel du palmarès de Peugeot au Dakar :
1987 : victoire de Vatanen / Giroux (205 T 16 Grand Raid)
1988 : victoire de Kankkunen / Piironen (205 T 16 Grand Raid)
1989 : doublé Vatanen / Berglund, Ickx / Tarin (tous sur 405 T 16 Grand Raid)
1990 : triplé Vatanen / Berglund (405 T 16 Grand Raid), Waldegard / Fenouil (405 T 16 Grand Raid), Ambrosino / Baumgartner (205 T 16 Grand Raid)
2016 : victoire de Peterhansel / Cottret (2008DKR)
2017 : triplé de Peterhansel / Cottret, Loeb/Elena et Despres/Castera (tous sur 3008DKR)
2018 : victoire de Sainz / Cruz (3008DKR Maxi).
 
LES CHIFFRES CLÉ DU DAKAR 2018
Pays traversés : Pérou, Bolivie et Argentine.
Kilomètres parcourus : 8793 km, dont 4047 chronométrés en 14 étapes et 13 spéciales.
Victoires d’étape : 7 pour la Peugeot 3008DKR Maxi sur 13 disputées.
- 3 pour Peterhansel/Cottret (SS 5, 8 et 10)
- 2 pour Sainz/Cruz (SS 6 et 7)
- 1 pour Despres/Castera (SS 2)
- 1 pour Loeb/Elena (SS 4).
Doublés & triplés : 4 doublés (SS2, 4, 6 et 8) dont 2 triplés (SS2 et 4).
Leaders successifs : Despres/Castera (SS2), Peterhansel/Cottret (SS3 à 6) et Sainz/Cruz (SS7 à 14).
Vitesse maxi : 195,9 km/h (Despres/Castera, SS 3)
Vitesse moyenne maxi : 108 km/h (SS6, Sainz/Cruz)
Température maxi : 35° (SS13)
Température mini : 6ème (SS6)
Altitude maxi : 4786 m (SS8, Uyuni-Tupiza).

CAP SUR UN DÉFI ÉLECTRISANT
Cette victoire marque la dernière participation de Peugeot au Dakar. En effet, Peugeot Sport se consacre désormais au Championnat du monde FIA de Rallycross (WorldRX). La saison débutera les 14 et 15 avril prochains à Barcelone, avec Sébastien Loeb au volant de l’une des Peugeot 208 WRX. Parallèlement à cet engagement, Peugeot Sport se prépare pour le futur championnat de Rallycross électrique, dont l’avènement est prévu pour 2020. Cette compétition sera abordée avec la remplaçante de la Peugeot 208 de série, une version de route 100 % électrique.

CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE APRÈS L’ÉTAPE 14
1. Carlos Sainz (ESP) / Lucas Cruz (ESP), PEUGEOT 3008 DKR Maxi, en 49 h 16min18s
2. Nasser Al Attiyah (QAT) / Matthieu Baumel (FRA), Toyota 4WD, +43min40s
3. Giniel de Villiers (ZAF) / Dirk von Zitzewitz (ZAF), Toyota 4WD, +1h 16min41s
4. Stéphane Peterhansel (FRA) / Jean-Paul Cottret (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, +1h 25min29s
5. Jakub Przygonski (POL) / Tom Colsoul (BEL), Mini 4WD, +2h 45min24s
6. Khalid Al Qassimi (ARE) / Xavier Panseri (FRA), Peugeot 3008DKR Maxi, +4h 20min58s
TBC. Cyril Despres (FRA) / David Castera (FRA), PEUGEOT 3008DKR Maxi, +45h19min10s
 
EN DIRECT DU BIVOUAC…
Bruno Famin, Directeur de Peugeot Sport : "Peugeot termine son programme Dakar de la meilleure des manière avec une splendide victoire de Carlos Sainz/Lucas Cruz et de la Peugeot 3008DKR Maxi dans une édition d’anthologie du Dakar. 3 victoires à la suite dans une épreuve aussi compliquée est un résultat exceptionnel que l’on doit tant à une technique au meilleur niveau qu’à un esprit d’équipe sans faille. Nous sommes particulièrement contents de la victoire de Carlos et Lucas qui ont mené une course absolument remarquable. Ils en ont déjoué tous les pièges ! Carlos s’est tellement investi depuis les origines de ce projet Dakar... C’est formidable qu’il puisse être ainsi récompensé. La Peugeot 3008DKR Maxi, avec trois des quatre voitures à l’arrivée de la course la plus difficile de la décennie, a démontré sa supériorité technique sans connaître de défaillance. C’est une superbe satisfaction pour toute l’équipe et une grande fierté pour Peugeot."

Carlos Sainz (Peugeot 3008DKR Maxi #303) - 9ème de l’étape/1er au général : "Pour moi, ce fut un rallye très dur. C’est probablement le Dakar le plus difficile que j’ai jamais disputé, même en tenant compte de ceux que j’ai disputé en Afrique. Les organisateurs nous ont vraiment préparé un parcours corsé. Il y a eu tellement d’étapes éprouvantes ! Même les deux étapes précédent l’arrivée ont été terribles. Le Pérou a été aussi très compliqué. Bien sûr, c’est gratifiant pour Lucas et moi de gagner une épreuve aussi difficile. Ça l’est aussi pour toute l’équipe Peugeot qui a réalisé un superbe travail tout au long de ce programme. La Peugeot 3008DKR Maxi est probablement la meilleure voiture que j’ai jamais eu à piloter en rallye-raid. Merci à tous ceux qui nous ont soutenu dans ce projet et merci à Peugeot Sport."

Stéphane Peterhansel (Peugeot 3008DKR Maxi #300) - 2ème de l’étape/4ème au général : "Nous avons eu une très bonne semaine globalement. Les dunes péruviennes étaient un peu notre terrain de jeu. Après, ça a un peu déraillé. Nous avons perdu 1 h 45 en Bolivie en tapant une pierre que je n’ai pas vue. C’était tellement inévitable que je n’ai même pas été très contrarié. Je suis beaucoup plus déçu par une journée comme celle de vendredi durant laquelle nous avons accumulé des petites erreurs. Je pense que ce Dakar était extrêmement dur. Le plus dur que l’on ait eu en Amérique du Sud, ça c’est sûr. C’est dans l’esprit du rallye, voire poussé un peu trop loin si l’on pense aux amateurs. La seule satisfaction pour nous est la victoire de Carlos et de l’équipe PEUGEOT. C’est une belle récompense pour Carlos qui a galéré ces trois dernières années."

Cyril Despres (Peugeot 3008DKR Maxi #308) - 13ème de l’étape/à confirmer au général : "Nous avons bien entamé ce Dakar puisque nous avons remporté la 2ème étape. Malheureusement notre mésaventure de du 4ème jour a complètement compromis notre course. A partir de ce moment-là, notre course a été calquée sur celle des nos équipiers. Pas facile dès lors de pouvoir vraiment nous exprimer ! Pour nous, le plus important était de ne pas commettre d’erreur, d’être présent au cas où Carlos ou Stéphane avait un problème. C’est sûr que le bilan est frustrant, mais en même temps David et moi commençons juste notre carrière en auto. Nous avons emmagasiné beaucoup d’expérience sur ce Dakar et c’est un point positif. Je tiens à remercier toute l’équipe Peugeot Sport qui a fait du bon travail, et qui nous a permis d’évoluer dans des conditions idéales depuis 2015."

Aurélie Lehe,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar