Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar arrivée Autos: Paroles de pilotes !

Et de deux pour Carlos Sainz ! Après 2010, le Madrilène (Peugeot 3008DKR Maxi) a encaissé des revers cuisants avec cinq abandons dûs à des erreurs de pilotage... Quel que soit la décision qu'il prendra 'en famille' sur la suite de sa carrière en rallye-raid, Carlos aura marqué cette édition par sa conduite irréprochable. D'une grande régularité, l'Espagnol a géré non seulement son stress visible au départ de chaque spéciale mais aussi l'heure qui le séprait de ses plus coriaces adversaires.

 

Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel (Toyota Hilux) qui ont débuté ce rallye avec peu de chance, se sont refaits durant la seconde partie. Quant à Giniel de Villiers (Toyota Hilux), il doit cette troisième marche du podium à sa payante régularité. Sans victoire d'étape jusqu'à aujourd'hui, il se rachète en signant le meilleur chrono de la mini-spéciale : la boucle de Cordoba.

 

Carlos Sainz : "La joie est immense"
Huit ans après sa première  victoire sur le Dakar, 'El Matador' s’impose à nouveau et boucle une série de trois victoires pour Peugeot.
"Je suis très content. C’est une récompense magnifique. La joie est immense, cela me rappelle ma dernière saison de WRC en 2004, je m’étais imposé sur le rallye de Cordoba, exactement sur les mêmes pistes qu’ici avec le Dakar. J’ai connu des abandons ces dernières années, mais j’ai toujours fait de mon mieux. Et cette fois-ci, c’était un Dakar très dur. Maintenant, je vais profiter de cette victoire et voir ce que je ferai à l’avenir. Peugeot se retire et moi, je vais en discuter avec ma famille."

 

 

 

Nasser Al Attiyah : "Ce n’est pas si mal"
Double vainqueur du Dakar, Al Attiyah accroche aussi pour la troisième de sa carrière une 2ème place à son CV.
"C’était un Dakar fou, mais c’est ce qu’on aime, quand les résultats changent tous les jours. Je suis très heureux de le finir. On a longtemps pensé que nous ne serions plus sur le podium, alors en définitive terminer deuxième, ce n’est pas si mal avec tous les problèmes que nous avons eu dans la première semaine. Je ferai de mon mieux l’année prochaine, nous pouvons gagner."

 

 

 

 

Stéphane Peterhansel : "Un Dakar à oublier rapidement"
Après 13 succès sur le Dakar en 30 ans, Stéphane Peterhansel termine l’édition 2018 en 4ème position. Peut-être son dernier classement…
"Il s’est passé beaucoup de choses sur ce Dakar, et nous n’avons pas été épargnés. Il y a d’abord eu un problème avant la journée de repos dans l’étape d’Uyuni, et puis hier nous avons à nouveau perdu beaucoup de temps… Donc c’est un Dakar à oublier rapidement. Ça aurait été un peu mieux 2ème, mais c’est aussi une grosse frustration de terminer 2ème. Je ne sais pas si je reviendrai l’année prochaine : on a eu des moments de galère où on se demande ce qu’on fait là, mais aussi des étapes superbes où on se sentait très bien dans cette Peugeot qui était géniale à conduire. Je dois encore réfléchir."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar