Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar Cummins: Repos bien mérité pour Sireyjol-Beguin

Après 6 étapes intenses, chargées de dunes de sable toujours plus molles les unes que les autres, très difficiles à franchir, les concurrents de la 40ème édition du Dakar avaient besoin de repos. Au tiers du parcours, ils ont donc pu savourer quelques heures de sommeil dans la capitale bolivienne, recharger les batteries pour affronter les 8 étapes restantes qui les mèneront à Cordoba, le 20 Janvier prochain.

 

Malgré l'abandon prématuré de l'autre équipage (Rainer Wissmanns et Cyril Jeanniard), l'équipe d'assistance essaye de garder le moral et se concentre sur un seul objectif : Cordobà. Le crew, composé de 4 techniciens, 1 chauffeur et le préparateur du Buggy est effectivemment en pleine action: il faut démonter, réparer, vidanger, contrôler le buggy LCR30 (#329).
 
"Jusqu'à présent, aucun pépin important sur le Buggy. Tous les soirs, nous effectuons les contrôles, quelques petites réparations mais rien de très important car aucune panne ce qui nous permet de garder un rythme 'normal'. Nous arrivons à la mi-parcours avec l'énergie nécessaire pour aller au bout de l'aventure, nous sommes prêts pour les 8 prochains jours. Aujourd'hui, nous avons bichonné la voiture en démontant tout, nous avons tout lavé tout et puis, l'avons remonté pour être d'attaque demain samedi !" a déclaré Jean-François Vitalli, le Team Manager.
 
Pour l'instant, la monture a très bien résisté aux dunes péruviennes et aux premiers passages boliviens : aucune casse majeure, pas de panne importante à déplorer, la bête est en forme ! Et tant mieux car le changement de pays annonce également un changement de décor : fini le sable, bienvenue aux cailloux et aux passages cassants.. ce qui devrait pénaliser le binôme franco-belge.
 
Explications de Patrick Sireyjol : "Dans le sable on a toujours l'avantage car on peut facilement jouer sur la pression des pneus et on a l'expérience du sable avec François, on s'en sort pas trop mal en général ! Par contre, sur les terrains rocailleux et les franchissements c'est moins évident, on souffre de nos 2 roues motrices et du manque de puissance du moteur, on voit qu'on se fait distancer, en particulier sur les portions hyper roulantes."
 Et il ajoute : "Avec François, nous sommes plutôt satisfaits de cette première partie de Dakar, nous avons réussi à maintenir un bon rythme et à faire quelques belles opérations. Là, en Bolivie, on sait que cela va être plus compliqué donc l'objectif c'est de perdre le moins de temps possible, le moins de places possibles tout en maintenant le Buggy en bon état, jusqu'à ce que l'on retrouve du sable, dans les dunes de Fiambala ! A ce moment, on pourra refaire la différence avec le Buggy !"

Classement général
1 - PETERHANSEL Stéphane #300
2 - SAINZ Carlos #303
3 - TEN BRINKE Bernhard #309
4 - AL-ATTIYAH Nasser #301
5 - DE VILIERS Giniel #304
 
Cummins France
10 - SIREYJOL Patrick #329
 
Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar