Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar Etape 5: Cinq équipages Overdrive réchappent aux dunes !

L'apogée de ces cinq jours passés dans les dunes du Pérou, voilà ce que s'est révélée être cette cinquième étape dessinée en bordure de l'océan Pacifique, à proximité de Tanaka. Les immenses cordons de sable au menu avaient tous les traits de remparts infranchissables, et les nombreuses cuvettes disséminées en leur sein, de véritables chausse trappe. Il fallait en réchapper, et c'est ce qu'ont réussi les cinq équipages Overdrive Racing encore en course ce matin.

Chacun a connu son lot de péripéties et puisé dans ses réserves pour venir à bout de cette journée harassante, mais la satisfaction n'en était que plus grande à l'arrivée à Arequipa, avec l'accueil chaleureux réservé par les locaux, présents en masse sur les derniers kilomètres menant au bivouac. Au point de former sur la fin un véritable couloir humain ! C'est encore une fois Peter Van Merksteijn (15ème) qui se montrait le plus véloce des représentants du team, suivi comme son ombre par Lucio Alvarez (16ème), si bien que tous deux poursuivent leur progression dans la hiérarchie au classement général provisoire. Yong Zhou (22ème), Alejandro Yacopini (27ème) et He Zhitao (34ème) voyaient également le terme de l'étape, avec la satisfaction d'être passés au travers des principales embûches. De nouveaux challenges les attendent dès demain, avec les premières hautes altitudes annoncées (+ de 4000 mètres) en direction de La Paz, en Bolivie, et la nécessité pour les organismes de digérer cette montée rapide vers les plus hauts plateaux andins.

"Les premières dunes étaient incroyablement molles, décrivait Lucio Alvarez, du coup on a dégonflé nos roues au maximum mais on a fini par avoir un pneu à plat, et on s’est posés plusieurs fois. Il y avait des cuvettes de partout, et des way point placés à des endroits extrêmement durs à atteindre. Ils nous avaient promis une édition particulièrement éprouvante et ils ont tenu parole ! J’étais bien plus à l’aise sur la deuxième partie de spéciale, où j’ai plus attaqué, et pris beaucoup de plaisir."

"C'était encore une belle journée de rallye-raid, commentait Yong Zhou, même si nous avons connu quelques difficultés pour passer les premiers cordons de dunes. Nous avons un peu bataillé au même endroit que Sébastien Loeb, avant de nous enliser au niveau de Mikko Hirvonen. Même les meilleurs avaient du mal à s'extraire de ce sable souple, preuve de la dureté de l'exercice ! Malgré deux crevaisons, nous avons ensuite réussi à rouler sur un meilleur rythme sur la deuxième partie de chrono. Avec la fin des dunes péruviennes, c'est une nouvelle course qui débute demain, mais cela ne veut pas dire que cela sera facile !"

"C'était une journée extrêmement longue, avouait Alejandro Yacopini. Elle a mal débuté pour nous avec un plantage sur le nez à la réception d'une dune. On aurait voulu le faire exprès, on y serait jamais parvenus ! On n'a pas perdu beaucoup dans la mésaventure, peut-être trois à cinq minutes, le temps de remettre notre Hilux sur ses quatre roues, mais on a fait le buzz sur les réseaux sociaux ! La suite s'est avérée extrêmement dure, et je suis content d'en avoir fini ce soir avec les dunes péruviennes, même si ça ne signifie pas pour autant la fin des difficultés, avec notamment d'autres dunes qui nous attendent en Argentine."

"On a encore franchi un cran dans la difficulté aujourd’hui, reconnaissait Peter Van Merksteijn. On a dû concéder une vingtaine de minutes en s’enlisant par deux fois. Parfois, il faudrait que je prenne plus d’élan à l’abord de certaines dunes, je suis sans doute trop prudent, faute d’être suffisamment expérimenté en la matière. On a aussi perdu une vingtaine de minutes en jardinant à deux reprises. Puis c’était incroyable d’arriver à Arequipa dans cette belle ambiance de fête ! Ça fait vraiment plaisir de voir tous ces gens nous accueillir."


RÉSULTATS :
Mercredi 10 janvier / San Juan De Marcona-Arequipa / 267 km de spéciale
15. Van Merksteijn-Marton (Toyota Hilux) à 55’26’’
16. Alvarez-Howie (Toyota Hilux) à 1h03’28’’
22. Zhou-Prévot (Toyota Hilux) à 1h18’58’’
27. Yacopini-Scopinaro (Toyota Hilux) à 1h52’52’’
34. Zhitao-Zhao (Toyota Hilux) à 2h19’18’’
 
Classement général
11. Van Merksteijn-Marton (Toyota Hilux) à 3h37’59’’
16. Alvarez-Howie (Toyota Hilux) à 5h04’17’’
20. Yacopini-Scopinaro (Toyota Hilux) à 6h04’20’’
24. Zhou-Prévot (Toyota Hilux) à 6h55’42’’
48. Zhitao-Zhao (Toyota Hilux) à 41h14’43’’

Eric Bellegarde,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar