Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar Etape 4: Loeb - Elena s'imposent !

La première victoire de Sébastien Loeb et de Daniel Elena sur cette édition du Dakar. Ils auront attendu la quatrième journée de course pour faire étalage de tout leur talent et de toute leur motivation pour remporter cette victoire ! 

L'Alsacien devance Carlos Sainz à 1mn 35s qui semble avoir pris des résolutions et qui monte doucement en puissance au fil des jours, sans attaquer tête dans le guidon comme il le fit de nombreuses fois.

Stéphane Peterhansel a baissé de rythme sur la fin du parcours, il termine à 3mn 16 de son équipier Loeb.

Quant au quatrième équipage de l'équipe, Cyril Despres et David Castera, les jours se suivent sans se ressembler, au km 180 ils étaient en attente de leur assistance, roue arrière de sa Peugeot cassée ! Quand, comment et pourquoi ? Réponse plus tard à leur retour au bivouac de San Juan de Marcona.

Sébastien Loeb : "Nous ne souhaitionds pas gagner cette spéciale car je me suis dit qu’à force de perdre des étapes, on n’allait pas gagner du temps ! Alors il faut rouler. Nous avons vu Cyril arrêté, ça nous a déstabilisés un peu, nous avons vu Nasser tanké dans les dunes également, mais nous avons continué notre boulot. Nous avons cherché quelques way-points, mais pour le reste ça s’est bien passé. J’ai pu être à l’attaque, parce que le terrain était plus net : soit des dunes, soit de la piste. Alors j’ai pu me faire plaisir, et le chrono est au bout. C’est une bonne journée, mais je pense que pour ceux de derrière ce sera très compliqué. Quand on voit que même Nasser s’est tanké, ceux qui  n’ont pas des voitures aussi performantes auront du mal."

Peter, pas si déçu !
"Le départ en ligne, c’était fun parce que c’est nous qui sommes partis devant. Dans ces conditions-là c’est sympa, mais derrière ça devait être un peu stressant parce que nous sommes vite rentrés dans un canyon avec beaucoup de poussière. Nous n'avons pas signé une bonne spéciale : on a déjanté une roue dans les dunes, et sur la fin à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée, nous avons tourné avec Carlos parce que nous pensions avoir manqué un way-point. Finalement, ce n’est pas si mal même si ce n’était pas parfait !"

Galères pour Nasser et Matthieu
Le pilote qatarien Nasser Al-Attiyah et son navigateur français, Matthieu Baumel, ont enchaîné les déconvenues sur cette étape et se retrouvent à près d’une heure de Stéphane Peterhansel, leader du classement général.
"Ce fut une très mauvaise journée. Nous avons commencé par deux crevaisons, nous avons ralenti ensuite parce que nous n’avions plus de roue de secours. Nous nous sommes retrouvés bloqués dans un trou pendant de nombreuses minutes, puis dans un autre durant une vingtaine de minutes. Maintenant, il nous reste à continuer d’attaquer et ce, dès demain. La course est encore longue."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar