Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar Etape 3 Toyota Gazoo: Al-Attiyah frappe fort !

Nasser Al Attiyah et Mathieu Baumel sont de cette race d’équipages de pointe, capables de faire des écarts substantiels dans un grand jour. Ce lundi 8 janvier en était un pour la paire franco-qatari du Toyota Gazoo Racing SA, imbattable sur la route menant de Pisco à San Juan de Marcona. Dès le réveil, Mathieu Baumel, diminué physiquement la veille, avait retrouvé des couleurs.

Et à en juger par la manière dont leur Toyota Hilux se lançait à l’abordage de la première dune du jour, visible depuis le bivouac, les deux hommes étaient déterminés à repartir à l’assaut aujourd’hui, après les quelque quinze minutes concédées hier.

Ils n’allaient pas tarder à le confirmer, en bouclant les quatre-vingt sept premiers kilomètres de spéciale aux commandes pour 17’’, malgré une crevaison. « On va continuer sur ce rythme-là », martelaient-ils même à leur bref passage à l’assistance. Ils poursuivaient alors leurs efforts pour accroître leur avance au fil des difficultés, jusqu’à la porter à 4’05 sur leur plus proche poursuivant à l’arrivée, malgré une deuxième crevaison en fin de parcours. Deux crevaisons qui leur coûtent tout de même au total près de quatre minutes... Avec cette deuxième victoire d’étape en trois jours, la paire Al Attiyah-Baumel remonte au troisième rang du classement général, à 7’43’’ du leader. Signe de la compétitivité du Toyota Hilux de dernière génération. Giniel De Villiers et Bernhard Ten Brinke, les deux autres pilotes du team, en faisaient également bon usage. Toujours dans le wagon de tête, le Sud-Africain et le Néerlandais effectuaient un tir groupé, en terminant respectivement aux sixième (+ 10’11’’) et septième (+ 18’07’’) places. Des résultats qui leurs valent d’occuper les cinquième et septième positions du général, en embuscade, avant la boucle de demain qui verra les voitures s’élancer quatre par quatre sur la plage... Spectacle garanti !

"C’était une bonne journée", se réjouissait Nasser Al Attiyah, "d’autant que nous avons quand même crevé à deux reprises. C’était une combinaison de dunes et de fesh-fesh, cette poudre de sable qui reste en suspension dès qu’on y met les roues. Mathieu avait récupéré toutes ses capacités, et il a fait du bon boulot en navigation. On montre encore une fois que l’on est dans le match. Demain, le désavantage d’ouvrir la piste sera moindre vu que le départ est donné sous forme de mass start."

"C’était un peu le même profil qu’hier, en un peu moins dur peut-être", commentait Giniel De Villiers à l’arrivée. "J’ai rattrapé Loeb sur la première partie, si bien que j’ai fait tout la deuxième partie de chrono, à la fois très rapide et très cassante, dans sa poussière, sans parvenir le dépasser. Peut-être ai-je été un peu trop prudent dans les dunes du second tronçon, lorsque la visibilité n’était pas optimale. Mais je n’ai pas dit mon dernier mot, loin de là."

"Ce n’est pas forcément une spéciale où j’ai pris beaucoup de plaisir au volant", avouait Bernhard Ten Brinke, "parce qu’il y avait beaucoup de dangers qui n’étaient pas correctement notés dans le road-book. On a donc décidé de rouler sur un rythme soutenu et régulier, mais sans prendre de gros risques, de peur de se faire surprendre. On a en plus connu deux crevaisons, ce qui nous a obligé à procéder au changement de la première roue crevée en milieu de spéciale, puis de la deuxième à l’arrivée."

Résultats des pilotes du Toyota Gazoo Racing
Lundi 8 janvier / Pisco-San Juan De Marcona / 295 km de spéciale
Etape 3 : 1. Al Attiyah-Baumel (Toyota Hilux)... 6. De Villiers-Von Zitzewitz (Toyota Hilux) à 10’11’’... 7. Ten Brinke-Périn (Toyota Hilux) à 18’07’’...

Classement général après 3 étapes disputées : 3. Al Attiyah-Baumel (Toyota Hilux) à 7’43’’... 5. De Villiers-Von Zitzewitz (Toyota Hilux) à 11'23''... 7. Ten Brinke-Périn (Toyota Hilux) à 31'18''...
 
Eric Bellegarde,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar