Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Mikko Hirvonen, pilote du Buggy Mini John Cooper Works

Mikko Hirvonen, pilote Finlandais de 37 ans, vainqueur de 15 rallyes mondiaux n'a jamais pu épingler le titre de Champion du Monde s'inclinant même en 2009 à 1 point de Sébastien Loeb. Après le rallye de Grande-Bretagne 2014, Mikko décide de mettre un terme à sa carrière WRC.

Cependant, en 2015 avec l'équipe X-Raid de Sven Quandt, il fait son grand retour en compétition au volant d'une Mini All4 Racing et, c'est lors de la Baja Aragon en Espagne (juillet) qu'il faisait son entrée dans la discipline avant de participer pour la première fois au Dakar en 2016.

 

- Qu’est-ce qu’on ressent au volant du nouveau Buggy Mini John Cooper Works ?
Mikko Hirvonen : "Être au volant d’une toute nouvelle voiture est toujours excitant. Nous avons parcouru beaucoup de kilomètres et les sensations sont extrêmement bonnes. Ce qui m’a le plus impressionné, c’est la maniabilité du Buggy sur terrain bosselé. C’est un véhicule léger qui possède une course de ressorts plus importante que n’importe quelle voiture que j’ai pilotée jusqu’à présent. Il a donc tous les ingrédients nécessaires pour faire face à ces sections sans problème, il est aussi physiquement moins exigeant. Bien sûr, il y a encore beaucoup de choses à apprendre mais nous sommes sur la bonne voie."

- Que représente le passage du 4x4 au Buggy ?
Mikko Hirvonen : "On doit s’habituer à beaucoup de choses : sur presque tous les terrains, le Buggy doit être piloté différemment d'un 4x4. Sur les pistes bosselées, on peut rouler beaucoup plus vite et il nous faudra un peu temps pour savoir où se situe la limite. La vitesse que nous pouvons atteindre au-dessus des bosses est tout simplement incroyable. Dans les sections sinueuses qui ressemblent à des spéciales WRC, cependant, le Buggy est un peu moins précis que le 4x4. En outre, on glisse davantage avec une propulsion. Mais je pense que nous avons trouvé le bon équilibre. Dans les dunes, la différence est importante et au début j’ai trouvé qu’il était plus difficile de rouler sur les grandes dunes, ce qui pourrait représenter un défi particulier sur le Dakar."

- Quel est votre objectif sur ce Dakar 2018 ?
Mikko Hirvonen : "Malgré le nouveau véhicule et bien qu’il semble que nous allons passer plus de temps dans les dunes cette année, je veux me battre au moins pour un podium. Andi (Schulz) et moi formons un bon tandem et, il est très expérimenté."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar

Rallye-event-2017