Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar : X-Raid dévoile son nouveau concept

- Un Buggy Mini John Cooper Works 2 roues motrices !

- La Mini John Cooper Works Rally améliorée

Au Dakar 2018, X-raid se risquera à faire ses premiers pas dans une nouvelle ère en présentant le buggy MINI John Cooper Works !

Au cours des 15 dernières années, le team de Trebur s’est concentré sur les véhicules à quatre roues motrices, mais sur le Dakar 2018 qui débutera début janvier à Lima, au Pérou, il engagera pour la première fois dans le désert un bolide à deux roues motrices !

"Nous sommes absolument ravis de pouvoir présenter notre buggy aujourd’hui, un véhicule sur lequel tout notre team a travaillé très dur au cours des derniers mois", a déclaré Sven Quandt, directeur du team X-raid. "Ce développement est unique dans l’histoire d’X-raid car jamais encore autant d’ingénieurs n’avaient été impliqués dans le développement d’un véhicule X-raid." Bien que beaucoup de temps ait été consacré au développement du buggy, la Mini John Cooper Works Rally a été également améliorée dans de nombreux domaines et considérablement reconfigurée, tout en conservant sa fiabilité éprouvée.

Le buggy Mini John Cooper Works
"En raison des avantages de la réglementation, cela faisait assez longtemps que nous réfléchissions à la construction d’un Buggy", a révélé Sven Quandt. L’idée a commencé à prendre forme fin 2016 et le projet a démarré en février 2017. Au total, plus de 45 ingénieurs X-raid et de nombreux partenaires ont travaillé sur le nouveau buggy. "Nous avons beaucoup travaillé sur le package aérodynamique qui a été amélioré avec KLK Motorsport lors de nombreuses simulations, a expliqué Sven Quandt, et l’allure finale du véhicule a été élaborée en collaboration avec les designers MINI. » BMW Steyr a conçu - dans le cadre des règlements - un moteur totalement nouveau, sur la base du fameux six cylindres BMW. Et il va sans dire que des partenaires à long terme, comme BMW Motorsport, Magna, Heggemann, CP Autosport et Faster, ont également été impliqués. "C’est le tout premier buggy conçu et construit par nos soins, mais nous avons pu nous appuyer sur notre expérience du tout-terrain."

Rassembler au même endroit tous les ingénieurs impliqués aurait non seulement entraîné des coûts élevés, mais aurait également été pratiquement impossible dans le temps imparti. Donc, il a été décidé de tenir des conférences WebEx. "Ces conférences nous ont accaparés pendant quatre mois, a ajouté Sven Quandt, mais elles nous ont offert l’opportunité non seulement de discuter rapidement et en profondeur des petits détails, mais aussi de les examiner et de procéder aux adaptations nécessaires."

Début septembre, le Buggy Mini John Cooper Works a couvert ses premiers kilomètres lors de son lancement au siège de X-Raid à Trebur. Et quelques jours plus tard à peine, il est sorti pour son premier test tout-terrain en Hongrie. "Avant ce test, nous étions vraiment excités, a révélé Sven Quandt, mais tout s’est bien passé et le buggy a passé les tests sans rencontrer de problèmes majeurs." Résultat, le team a pu le faire rouler en terrain difficile et le buggy a été mis à l’épreuve pendant trois semaines au Maroc. "Nous avons bien sûr détecté plusieurs choses qui peuvent être améliorées mais au cours des trois semaines de test, le buggy n’a jamais été stoppé par un problème technique, et c’est vraiment remarquable. Notre plus gros défi a été de gérer ce projet en veillant au moindre détail."

Lors de tests complémentaires, le team a poursuivi la préparation du Buggy Mini John Cooper Works en vue du gros défi que représente le Dakar. "Nous sommes parfaitement conscients du fait que disputer une compétition avec un tout nouveau véhicule peut être risqué, a reconnu Sven Quandt. Mais nous nous sommes préparés aussi bien que possible, et le buggy aussi, dans la limite du temps dont nous disposions, pour les défis et les efforts qui nous attendent en Amérique du Sud."

Amélioration de la Mini John Cooper Works Rally
Parallèlement, la Mini John Cooper Works Rally a également été améliorée dans de nombreux domaines. "Malgré toute l’euphorie, il ne faut surtout pas oublier le 4x4, fait remarquer Sven Quandt. Sur certains tracés et terrains, la traction intégrale constitue absolument un avantage. De plus, notre voiture est extrêmement fiable et c’est cette fiabilité qui nous a permis de remporter de nombreux succès." La nouvelle réglementation technique, mais aussi le nouveau moteur conçu pour le buggy MINI John Cooper Works ont permis d’améliorer significativement la Mini John Cooper Works Rally à quatre roues motrices. Les principales améliorations résultant de la nouvelle réglementation sont l’augmentation de la course des ressorts (de 250 à 280 mm) et la réduction du poids total minimum, abaissé de 1952 à 1850 kg.

"Nous avons réussi à atteindre le nouveau poids minimum, ajoute Sven Quandt. Nous nous sommes occupés absolument de tous les composants." Ainsi, l’épaisseur de la carrosserie en fibre de carbone et le poids du châssis ont été réduits. "Nous avons également vérifié toutes les vis, ce qui nous a permis de gagner trois à quatre kilos supplémentaires. Cela démontre que la diminution du poids de la voiture a demandé un effort considérable."

"Notre objectif est de monter sur le podium", a conclu Sven Quandt. "Peu importe que ce soit avec le buggy MINI John Cooper Works ou avec la Mini John Cooper Works Rally. Il y a beaucoup de paramètres que nous ne pouvons pas contrôler, comme l’itinéraire, la météo et bien sûr la chance. On en a absolument besoin si on veut réussir sur le Dakar."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar

Rallye-event-2017