Editorial Raid

  • Le 1er Casteu Trophy du 14 au 17 mars 2019

    C'est une 'première' et certainement pas la seule. Belle initiative que celle montée par David Casteu, l'un des pilotes les plus populaires du rallye-raid, particulièrement apprécié de la confrérie par son sourire, sa gentillesse, son franc parlé, sa disponibilité mais aussi pour ses idées toujours

    Lire la suite
  • Mygale et Yamaha s'unissent...

    Mygale, qui est déjà un constructeur incontournable dans la base de la pyramide monoplace (F4 et F3R), s’engage sur la première marche de la pyramide Off-Road  par la fabrication d’un Cross-Car en collaboration avec Yamaha et Camotos.

    Lire la suite
  • Serradori Racing Team: Le Dakar en équipe

    - Comme un aboutissement d’une saison 2018/2019 riche en émotions !

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Tim et Tom Coronel s’associent pour piloter 'La bête'

C’est encore avec un buggy finalement que les frères jumeaux Tim et Tom Coronel participeront au Dakar du 6 au 20 janvier. Cette fois, cependant, ils ne courront pas séparément en Amérique du Sud, puisqu’ils ont décidé de partager le volant de la voiture qu’ils ont commandée à Jefferies Racing à Apple Valley, en Californie. Selon les règlements du comité américain des bajas SCORE, elle est toujours considérée comme un buggy, mais elle tranche singulièrement avec les modèles classiques plutôt fragiles.

La nouvelle voiture des Coronel a en effet plutôt l’aspect rustique d’un 'Hummer', si bien qu’elle a déjà été surnommée affectueusement 'La Bête'.

"Je ne conduirai plus jamais seul, j’en ai vraiment assez", a déclaré Tom Coronel après le supplice qu’il a enduré en janvier dernier lors de la course tout-terrain la plus difficile du monde. "J’aimerais rouler à nouveau avec Tim, mais dans un projet différent." Son frère a accédé à ce souhait après avoir pris conseil auprès de Kees Koolen, un habitué du Dakar, pour en parler à l’Américain Damen Jefferies. Très fiers, les frères Coronel ont montré le résultat de leur coopération avec le célèbre constructeur de buggys lors d’une opération de lancement qui a eu lieu au centre cinématographique CineMec d’Utrecht, aux Pays-Bas. Dimanche prochain, la nouvelle voiture de rallye pourra être vue en action à l’occasion du pré-prologue RTL GP Dakar sur le circuit de Valkenswaard.

"Quelle sorte de voiture construiriez-vous vous-même ?", a demandé Tim Coronel à Jefferies, donnant à ce dernier toute latitude pour imaginer une voiture 'à l’épreuve du Dakar'. "Après tout, pour nous, l’important c’est l’aventure et d’être à l’arrivée. Dans cette optique, nous considérons que la voiture a 300 kilos en trop. Damen en a convenu, mais il a ajouté que même dans cette configuration, nous serions capables de rallier l’arrivée." C’est l’objectif affiché par Tom Coronel, qui voudrait bien également atteindre le bivouac tous les soirs avant la tombée de la nuit. "Ça changerait un peu pour une fois", dit Tom qui a passé le plus clair de son temps à rouler dans l’obscurité lors de ses précédentes sorties au Dakar. Une fois de plus, il bénéficiera d’une caméra TomCam à bord pour faire part de ses expériences sur la chaîne de télévision RTL GP.

Tim Coronel en sera à sa onzième participation au Dakar, alors que ce sera la cinquième pour Tom. La dernière fois qu’ils ont partagé le même habitacle, c’était en 2009 et les deux frangins s’étaient partagé le volant d’une Bowler Nemesis. En janvier, ils remettront ça en échangeant leurs baquets tout au long de la course. Ils ont déjà eu un avant-goût du pilotage du buggy Jefferies propulsion lors d’une séance d’essais dans les déserts de la région de Los Angeles. La voiture pèse environ 1 850 kg et est propulsée par un moteur Chevrolet LS3 de 6,2 litres dont la puissance est limitée à 400 ch. La transmission est une boîte de vitesses semi-automatique Albins tandis que Maxxis est à nouveau le fournisseur des pneus 37 pouces. Chris Leyds, spécialiste chevronné du Dakar, a été nommé team manager de l’équipe.

La 40e édition du Dakar, qui se déroulera en Amérique du Sud pour la dixième fois en 2018, s’élancera de Lima, la capitale du Pérou, le 6 janvier et se terminera à Córdoba en Argentine le 20 janvier. Une journée de repos est prévue à mi-parcours à La Paz, la capitale de la Bolivie. Les équipements seront embarqués dans le port du Havre les 23 et 24 novembre.

D'après communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar