Editorial Raid

  • Africa Race: 200 concurrents s'élanceront de Monaco

    Pour sa 10ème édition, l'Africa Eco Race accueillera un nombre record de concurrents. Plus d'une centaine de véhicules, soit près de 200 pilotes et copilotes, s'élanceront de Monaco le 31 décembre.

    Lire la suite
  • TT Plaines & Vallées: 'Les' Peterhansel sur SSV Yamaha !

    Alors que les titres sont déjà attribués, la dernière épreuve de l’année du Championnat de France des rallyes tout-terrain fait tout de même le plein avec plus de 110 engagés prêts à en découdre sur un tracé extrêmement rapide et spécifique.

    Lire la suite
  • Dakar: La 40ème rugissante...

    A six semaines du rendez-vous fixé à Lima, Etienne Lavigne a dévoilé à Paris les détails du contenu sportif de la 40ème édition du Dakar, qui promet une grosse ration de dunes dès les premières étapes péruviennes, à partir du 6 janvier.

    Au total, le

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus du Dakar

3008DKR Maxi: Le Team Peugeot Total vise la passe de trois !

Le team Peugeot Total est confiant : les récents essais de la nouvelle Peugeot 3008DKR Maxi au Maroc le mettent en position de force pour remporter un troisième Dakar consécutif en janvier avec leur quatuor de pilotes de rêve.

Stéphane Peterhansel et son copilote Jean-Paul Cottret ont gagné les deux dernières éditions alors que Sébastien Loeb-Daniel Elena, Carlos Sainz-Lucas Cruz et Cyril Despres-David Castera sont tous déterminés à empêcher le duo français de réaliser la passe de trois.



Les quatre équipages s’embarqueront pour l’Amérique du Sud et le départ de Lima le 6 janvier en sachant que la dernière évolution de leur voiture tout-terrain est taillée pour le succès.

Les essais intensifs précédents effectués tout au long de l’année en France et au Portugal ont permis aux ingénieurs d’avoir suffisamment de kilomètres au compteur pour entreprendre un maximum de développements majeurs.

Avec le Rallye du Maroc, le team a bénéficié de la dernière occasion d’effectuer un test grandeur nature au cours duquel Sébastien Loeb a mené la course jusqu’à l’avant-dernière spéciale avant d’être retardé par un problème de suspension.

Carlos Sainz, qui a terminé à la 10ème place, a été touché par le même type de problème, si bien que les équipes de développement savent ce qu’ils doivent faire pour se présenter au départ du Dakar 2018 au Pérou où l’itinéraire épineux les conduira jusqu’en Bolivie et en Argentine où sera jugée l’arrivée le 20 janvier.

Avec plus de 18 000 km d’essais, difficile de ne pas miser sur le quatuor qui devrait améliorer ses performances déjà impressionnantes : les quatre pilotes cumulent en effet 19 victoires au Dakar et 148 victoires d’étape !

"C’est fantastique d’avoir gagné le Dakar l’an dernier, je me suis senti tellement libéré", révèle Stéphane Peterhansel, tenant du titre. "Le problème, c’est que plus on gagne et plus on veut gagner ! Cette année, ce sera encore plus spécial puisque ce sera la 40e édition et ma 29e participation. Je ne sais pas encore si ce sera la dernière, on verra plus tard."

De son côté, Sébastien Loeb, deuxième en 2017, ne cache pas sa satisfaction. "Je suis content de la vitesse à laquelle je me suis adapté à cette discipline", dit-il, "mais je dois encore être un peu plus régulier et transformer l’essai en gagnant le classement général. Nous savons que nous sommes performants et nous l’avons prouvé tout au long de l’année, au Dakar, au Silk Way Rally et aussi au Rallye du Maroc."

"Je suis vraiment amoureux de la nouvelle 3008DKR Maxi", confie pour sa part Cyril Despres, quintuple vainqueur du Dakar en moto. "Même si la voiture avec laquelle nous avons gagné le Silk Way Rally marchait bien, celle-ci est encore mieux : les ingénieurs ont travaillé sans relâche."

Enfin, Carlos Sainz, lauréat en 2010, ne cache pas ses espoirs. "Ces dernières années", dit-il, "nous avons montré que nous roulions assez vite pour gagner le Dakar. Il nous manque juste maintenant un peu plus de chance. Les ingénieurs du team Peugeot Total ont réalisé un travail extraordinaire. Les règles ont changé, donnant un certain avantage aux quatre roues motrices, ce qui ne va pas évidemment pas nous faciliter la vie. Mais je suis confiant car notre équipe est très forte."

Communiqué Red Bull,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar

Rallye-event-2017