Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Silk Way 2017 - Best of Chinese Dunes

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Cyril Despres et le Dakar, un rêve à la puissance 2

Le quintuple vainqueur du Dakar évoque comment sa fondation caritative est née d’une tragédie. 

Quand on prononce le nom de Cyril Despres, on songe immédiatement au Dakar, tant les cinq victoires à moto du pilote ont marqué l’épreuve, mais son influence sur le Sénégal est infiniment plus profonde.

 

Si Cyril Despres aspire chaque année à se couvrir un peu plus de gloire sur le Dakar, il nourrit également des ambitions plus grandes dans la capitale sénégalaise, sous la forme d’une école créée à la mémoire d’un de ses amis et adversaires, qui a perdu la vie lors de l’épreuve.

L’École 'Fabrizio et Cyril' est en effet née après la disparition de Fabrizio Meoni, qui est mort lors de la onzième étape du Dakar 2005, l’année même où Cyril Despres a signé la première de ses cinq victoires dans l’épreuve mythique.

Une école avait déjà ouvert ses portes, grâce aux dons de Fabrizio Meoni, et inspiré par son ancien ami – lui-même lauréat du Dakar en 2001 et 2002, Cyril a poursuivi son œuvre en créant un nouvel établissement scolaire.

"C’est vraiment formidable de voir ces gamins, qui mesurent totalement la chance qu’ils ont d’aller à l’école, dit Cyril Despres, de pouvoir lire, compter, chanter et écrire. C’est une immense victoire pour nous tous qui avons pris part à ce projet."

Cyril Despres s’est rendu pour la première fois dans l’école à l’issue du Dakar 2005 avec des amis de Meoni. "Au lendemain de l’arrivée du Dakar 2005, nous nous sommes rendus avec ses amis italiens dans l’école qui portait le nom de Fabrizio. Les 200 enfants qui étaient présents ce jour-là étaient tous profondément bouleversés par la mort de leur bienfaiteur."

Le Français était encore là en 2008, alors que l’épreuve avait été annulée.

Peu à peu, la deuxième école s’est agrandie avec un deuxième étage qui a été ajouté en 2010 et un toit qui a est venu coiffer cet étage l’année suivante. L’école, dont les coûts de formation s’élèvent à 2€ par enfant et par mois, en est aujourd’hui à sa dixième année d’existence.

"Nous n’avons pas mis beaucoup de temps avant de décider de reprendre le flambeau, pour honorer sa mémoire, mais aussi pour aider les gens d’un pays qui nous a toujours accueillis à bras ouverts", souligne Cyril Despres à propos de son engagement. "À l’issue du Dakar de l’année suivante, en 2006, nous sommes allés avec des gens de la Fondation Fabrizio Meoni voir d’autres projets dans la banlieue de Dakar. Et finalement, nous avons décidé de rénover et d’agrandir une seconde école à Bène Baraque, un quartier de Yeumbeul. Quelques mois plus tard, le chantier de l’École 'Fabrizio et Cyril' pouvait démarrer."

L’initiative se poursuit toujours à Dakar, même si le rallye a tourné le dos à l’Afrique depuis 2009 et mis le cap sur l’Amérique du Sud.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar

Rallye-event-2017