Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar/Sébastien Delaunay : Quand le technicien de ski joue sur le sable...

 

Ce sont deux pilotes dans une machine bien légère. Si légère que ça vitesse de pointe ne dépasse pas 100-110. Mais hier soir, à Nazca, Sébastien Delaunay, le co-pilote du Polaris RZR 900, qui affiche fièrement ses 700 kilos, ne s'en plaignait pas. "On s'est régalé sur les dunes. La machine est faite pour ça. On arrive tard parce qu'on n'a pas de vitesse de pointe. Mais le franchissement est un vrai plaisir."

Ce technicien du ski de Avoriaz appréhende un peu plus le fesh-fesh, et autres pistes rocailleuses, où, comme il dit, "on verra passer des avions".

Tout n'est pas rose cependant pour ce poids plume du rallye, 75ème de l'étape quand même. La deuxième journée  a même été  un crève-cœur : "On avait un problème de régulateur qui chauffait. Alors on devait s'arrêter tous les 20 kilomètres  et se mettre dos au vent pour pouvoir utiliser cette ventilation naturelle et refroidir. Et on voyait repasser tous ceux qu'on venait de doubler dans le sable ! On a mis 6 heures pour faire la spéciale. Aujourd'hui, 4 seulement…"

Sébastien, qui a  fait connaissance avec Nicolas Duclos, le pilote, à Roissy sur le vol pour Lima, se délecte du sable qu'il reste à franchir. Sa version à lui de David contre Goliath.

 


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar