Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar/Franck Verhoestraete : "Le Dakar est vraiment un rêve de gosse!"

 

Frank Verhoestraete est un pilote du Team CrocoAventures sur cette édition du Dakar. A Lima, où il a rejoint l'équipe française, il a répondu avec spontanéïté aux questions comme l'ont fait avec la même simplicité les autres pilotes de l'équipe.

En quelques mots, qui es-tu Franck ?
Frank Verhoestraete :
"J’ai 33 ans. Je suis né en Belgique, mais je vis à Kinshasa au Congo depuis 30 ans. Motard depuis l’âge de 5 ans, j’ai hérité de cette passion de mon père, avec qui j’ai couru en cross, en enduro mais aussi en balades. Pour moi, faire le Dakar est vraiment un rêve de gosse !"

 

Comment ce rêve devient-il réalité ?
Frank Verhoestraete :
"J’ai rencontré Alain Duclos lors d’une course à Pointe Noire en 2007 et son histoire, son parcours m’a donné l'envie de me lancer à mon tour dans l’aventure du Dakar. En passant le cap de mes 30 ans en 2009, je pense que cela a contribué à la ^prise de décision, avant qu’il ne soit trop tard ! En 2010, j’ai donc eu le bonheur d’intégrer le même team qu'Alain (Duclos) et de terminer à la 19ème place au général, la 5ème place du classement 'Rookie'. Ce Dakar a été pour moi aussi beau qu'un rêve d’enfant ne peut l’imaginer. Un truc de malade ! Une fois terminé, je pensais que le défi était accompli, qu’une page s’était tournée, et je n'envisageais pas de revenir. Quand le virus s'installe, c’est foutu ! Il n’a pas fallu attendre plus d’un mois pour que l’envie de repartir m'habite… Je suis revenu en 2011, toujours avec Alain,j’y ai terminé 27ème.  Ma vie de 'prof' étant particulièrement dense et intense, j’ai dû renoncer au Dakar en 2012 sans pour autant imaginer ne plus y revenir… Me revoilà !"

Ta participation est étroitement liée à celle de Alain Duclos ?
Frank Verhoestraete :
"Effectivement, lorsqu’Alain m’a annoncé qu’il avait signé chez 'Croco', et qu'il m’a proposé de le faire aussi, c’est en toute confiance que je suis venu en France essayer la Sherco. En juin dernier, convaincu par la moto je me suis engagé pour ce Dakar. Pour être tout à fait honnête, il y a trois ans, on m'aurait proposé de rouler sur une Sherco, j'aurais certainement boudé. Avec ma petite expérience, après avoir observé les autres teams moto, quand je vois les finitions de la Sherco, je n’envisage plus de rouler avec une autre machine !  Et puis, il y a également l’esprit du Team qui est essentiel, j’ai tout de suite bien accroché avec l'équipe, sa bonne ambiance familiale et sérieuse à la fois. J’en étais malade de ne pas pouvoir venir en France pour les tests du mois de novembre forcément, j’étais encore plus impatient de voir la moto dès mon arrivée à Lima."

Quel est ton objectif cette année ?
Frank Verhoestraete :
"Tout d’abord et comme chacun des pilotes, l’objectif est d’aller jusqu’au bout de l’aventure… et pourquoi pas améliorer mon dernier résultat, mieux qu’une 27ème place.  Je n'ai pas de craintes particulières, si ce n'est le Pérou que je ne connais pas. Je vais donc rester vigilant sur le premier tiers de la course, avant d’entrer sur les terres argentines et chiliennes que j’ai déjà eu l’occasion d’affronter…"

Communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar