Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus du Dakar

Dakar/Eric Palante : "Mon cadeau, pour mes 50 ans !"

L'année de ses 50 ans, Eric Palante a décidé de s'offrir une virée en Amérique du Sud. pas azu 'Club Med' mais sur le Dakar, façon de se surpasser et de contrôler qu'il n'a pas l'âge de vses artères. "Pour des raisons budgétaires, je repars avec le strict minimum. J'ai ressorti ma vieille Honda 450 surnommée 'Mamba', avec un ‘kick’, pratique en cas de panne électrique.

Ce sera aussi dur physiquement que pour la mécanique. C’estde cette façon que j'apprécie de vivre le Dakar. Le parcours promet d’être dur, si j’arrive à Santiago, j’aurai la chance de pouvoir y fêter mon 50ème anniversaire, dans la nuit du 20 au 21… Ce serait un super cadeau, non ?" a averti Eric à Lima, lors des vérifications.

Ses premières journées au Pérou
"Je suis satisfait de ma première journée. Le départ de la spéciale a été assez rapide sur une piste en cailloux. J’ai attaqué les dunes. Au km 39, j’ai un peu 'jardiné' en navigation. J’étais persuadé d’avoir raté un point de contrôle caché et du coup, je suis revenu sur mes traces plusieurs fois pour me rendre compte… qu’il avait été enregistré. Même souci au km 75. Le restant de l’étape, j’ai tenu un bon rythme, je me suis fait plaisir. Les dunes étaient magnifiques et parfois, j’ai été surpris par leur hauteur. Le parcours a ensuite alterné entre 'fesh-fesh' et piste rapide."
"Dans la seconde partie de la spéciale, je me suis un peu déconcentré. J’ai roulé 30-40km en étant moins dans le coup. Mais je n’ai pas chuté et je ne me suis pas fait de frayeurs. Je continue à apprendre le principe du roadbook et du gps. J’aurais pu suivre les traces mais j’ai préféré emmagasiner de l’expérience. Il faut rester prudent, il y a eu pas mal de chutes aujourd’hui et une moto a même brulé. Je ne veux pas hypothéquer mes chances pour la suite."
Le Liégeois Eric Palante a terminé l’étape à la 57ème place. Cette position lui permet de partir tôt et d’éviter d’être dans le flot des voitures. Il s’est luxé un doigt lors d’une chute, mais rien de grave.

Le Liégeois Eric Palante a terminé l’étape 5 à la 57ème place. Cette position lui permet de partir tôt et d’éviter d’être dans le flot des voitures. Il s’est luxé un doigt lors d’une chute, mais rien de grave.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar