Editorial Raid

  • Dakar: Le Pérou présente ses 21 péruviens

    - Eduardo Ferreyros, ministre du Commerce Exterieur et du Tourisme, est revenu en detail sur le parcours au Pérou du prochain Dakar qui partira de Lima et sur la campagne de promotion qui a été menée pour le rallye.

    Lire la suite
  • Dakar/Toby Price : "Je sais toujours piloter une moto"

    Flash-back sur l’année 2016, et plus précisément sur le mois de janvier. Toby Price devient alors le premier Australien à remporter le Dakar, toutes catégories confondues, lors de sa deuxième participation, après avoir terminé sur le podium l’année précédente, pour ses débuts dans l’épreuve mythique.

    Lire la suite
  • Dakar: Ruben Faria le navigateur de Villas-Boas !

    Il a commencé très fort sur son premier Dakar. A peine avait-il débarqué que Ruben Faria remportait sa première spéciale, disputée en 2006 du côté de Portimao, presque à domicile !

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actus des Bajas

Italian Baja/Toyota Overdrive: Jes Munk 5ème

- Abandons en fin de course des Toyota Overdrive de Chabot, Kaczmarski et Domzala

Alors qu’il ne restait plus que deux spéciales brèves à disputer dimanche, Overdrive Racing était en course pour les deuxième et troisième places du classement général de la Baja italienne, sixième manche de la Coupe du monde FIA de rallyes tout-terrain. 

Une série de crevaisons a cependant privé Martin Kaczmarski de toute chance d’obtenir la troisième place tandis qu’Aron Domzala, qui visait la deuxième place, a connu des ennuis moteur, tout comme Ronan Chabot, bien placé pour terminer troisième dans l’ultime spéciale.

Cette journée décevante pour Overdrive Racing en Italie a tout de même été compensée par une bonne nouvelle avec la belle cinquième place finale du Danois Jes Munk et de son copilote français Sébastien Delaunay à bord du quatrième Toyota Hilux, malgré des problèmes électriques en début de rallye.

Le duo français constitué de Ronan Chabot et de Gilles Pillot a manqué le podium final en raison de problèmes moteur lors de l’ultime spéciale d’une épreuve remportée par le Polonais Jakub Przygonski, devant le pilote tchèque Miroslav Zapletal. Nasser Saleh Al-Attiyah n’avait pas pris le départ de cette Baja pour Overdrive Racing, en raison de conflit de dates avec le Rallye de Chypre, mais le Qatari reste néanmoins en tête de la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain à l’issue de la sixième manche.

Kaczmarski, qui était associé au Finlandais Tapio Suominen, semblait bien parti pour terminer à la troisième place avant qu’une série de quatre crevaisons lors de l’avant-dernière spéciale ne le contraigne à l’abandon. Son compère polonais Aron Domzala et son navigateur Maciej Marton se sont accrochés, eux, à la deuxième place pendant la majeure partie d’un rallye totalement verrouillé par les Polonais, mais Domzala a rencontré des problèmes moteur dans l’avant-dernière spéciale, lui aussi, et a donc dû dire adieu à un podium potentiel.

"Ce rallye me laisse des sentiments mitigés", a souligné Jean-Marc Fortin, Directeur Général d’Overdrive Racing. "Nous étions en course pour les deuxième et troisième places avec Aron et Martin, et même Ronan jusqu’aux dernières spéciales, et la déception est donc grande. Pendant la majeure partie du rallye, nous avons eu deux voitures dans les trois premiers, et je suis ravi que Jes ait obtenu un aussi bon résultat dans des conditions difficiles avec chaleur et poussière au menu."

Przygonski avait signé le chrono le plus rapide lors des 19,8 km de la superspéciale d’ouverture disputée à Valvasone dans la boue et la poussière, et il comptait alors 31 secondes d’avance sur Domzala.

Les collègues du Polonais, Kaczmarski et Chabot d’Overdrive Racing, pointaient aux sixième et quatorzième rangs, tandis que Munk, victime de problèmes électriques, occupait la 19e place à l’entame du week-end. Kaczmarski manquait même une victoire de spéciale potentielle après avoir subi une crevaison à l’arrière droit qui le contraignait à terminer la spéciale sur une jante et un pneu explosé.

Le plat de résistance de ce rallye disputé dans l’Italie du nord a été servi à partir de samedi matin sous la forme du premier de trois passages dans la spéciale de 'Cantina', entre San Lorenzo et Valvasone. Kaczmarski rebondissait avec un temps scratch de 1 h 10 min 28 sec dans le premier passage qui lui permettait de revenir à la deuxième place, à 33 sec 1 de son compatriote. Domzala et Chabot terminaient pour leur part cinquième et septième pour des places de quatrième et septième au général. Munk, quant à lui, se reprenait bien après son retard de la superspéciale pour signer le 12e temps dans des conditions humides et chaudes, sur un terrain de nature très variée avec des gerbes d’eau et franchissements de rivière à gogo.

Domzala remettait le couvert au deuxième passage dans Cantina et piquait à Kaczmarski sa deuxième place, 1 min 45 sec 4 derrière Przygonski. Derrière, Kaczmarski, Chabot et Munk signaient les quatrième, sixième et neuvième chronos, le Français pointant à la cinquième place tandis que Munk se hissait à la neuvième.

Przygonski enfonçait un peu plus le coup au troisième passage et rejoignait Pordenone avec 2min35sec4 d’avance sur Domzala. Kaczmarski était troisième, Chabot cinquième et Munk dixième.

Le menu de la dernière journée prévoyait deux passages dans la spéciale de Valvadrom, sur une distance de 86,4 km entre Valvasone et Rauscedo. Comme à son habitude, Przygonski se montrait le plus rapide en 1h02min36 dès le premier passage et portait son avance sur Zapletal, désormais deuxième, à 9min04 sec, Domzala ayant eu des problèmes moteurs, subi une pénalité de spéciale maximum, et disparu des avant-postes.

Kaczmarski perdait, lui, près d’une demi-heure et rétrogradait à la septième place du classement général après avoir crevé plusieurs fois, puis perdu du temps dans la poussière. Chabot et Munk terminaient troisième et huitième, le Danois ayant eu lui aussi des problèmes de crevaison.

À l’avant, Przygonski tenait bon et remportait la victoire devant Zapletal, alors que Chabot connaissait un coup d’arrêt de dernière minute et devait abandonner la dernière place du podium à Mohammed Abu Issa pour cause d’ennuis moteur. Les problèmes de pneus de Kaczmarski l’empêchaient de disputer la dernière spéciale et Munk effectuait une remontée méritoire à la cinquième place finale au terme d’une ultime journée spectaculaire. Chabot et Kaczmarski prenaient finalement les neuvième et onzième places du rallye, les officiels de la course ayant ajouté leurs pénalités à leurs temps.

La prochaine manche de la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain est la Baja Espagne, qui aura lieu du 21 au 23 juillet.

2017 Italian Baja – final positions:
1. Jakub Przygonski (POL)/Tom Colsoul (BEL) Mini All4 Racing, 5hr 41min 21.7sec
2. Miroslav Zapletal (CZE)/Marek Sykora (SLO) Hummer H3 Evo VII, 5hr 57min 33.8sec
3. Mohammed Abu Issa (QAT)/Xavier Panseri (FRA) Mini All4 Racing, 6hr 12min 44.1sec
4. Fernando Alvarez (ESP)/Pablo Monasterolo (ARG) Toyota Hilux, 6hr 16min 09.7sec
5. Jes Munk (DNK)/Sébastien Delaunay (FRA) Toyota Hilux Overdrive, 6hr 27min 37.5sec
6. Elvis Borsoi (ITA)/Stefano Rossi (ITA) Toyota Toyodell, 6hr 30min 40.1sec
9. Ronan Chabot (FRA)/Gilles Pillot (FRA) Toyota Hilux Overdrive, 11hr 57min 05.3sec
11. Martin Kaczmarski (POL)/Tapio Suominen (FIN) Toyota Hilux Overdrive, 12hr 12min 50.8sec

FIA World Cup for Cross-Country Rallies – standings after round
1. Nasser Saleh Al-Attiyah (QAT), 150 points    
2. Jakub Przygonski (POL), 114 pts
3. Khalid Al-Qassimi (ARE), 105 pts
4. Mohammed Abu Issa (QAT), 84 pts
5. Yasir Saeidan (SAU), 82 pts           
6. Aron Domzala (POL), 76 pts...   


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Dakar

Rallye-event-2017