Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus des Bajas

Baja Aragon Auto Etape2: Martin Prokop chassé !

C’est le Ford Raptor de Martin Prokop qui est rentré en tête au terme de l’étape 2 de la Baja Aragon à Teruel. L’équipage complété de Jan Tomanek (navigateur) a frappé très fort dans les deux spéciales longues respectivement de 215 km et 147 km. Les chasseurs pour la troisième et dernière journée ont pour noms : Vladimir Vasilyev et Xevi Pons.

Deux Toyota Hilux Overdrive qui selon Jean-Marc Fortin, le boss de l’équipe n’ont pas dit leur dit mot ! Il est vrai que dans les mémoires, on se souvient que, en 2016, Carlos Sainz sur Peugeot 2008 DKR possédait plus de 2 minutes d’avance sur Nasser Al-Attiyah ! Dans l’ultime spéciale dominicale, le Qatari fit une bouchée de l’espagnol qui n’a jamais su expliquer son échec !

Demain en sera-t’il de même entre Prokop et Vasilyev, la situation étant quasiment identique ? Jean-Marc Fortin n’a qu’une consigne à formuler : "Maxi attak" leur a-t’il dit. "Vladimir (Vasilyev) ou Xevi (Pons) ont carte blanche. Je suis frustré pour Aron (Domzala) qui est sorti de la piste dans la première spéciale et qui commet une seconde faute dans la suivante ! Il est désormais hors jeu pour la victoire. Nous avons assuré une assistance parfaite afin que nos pilotes puissent agir à leur guise sur la dernière étape de cette Baja."

Derrière Prokop, Vasilyev et Pons pointe Jakub Przygonski sur Mini, l’actuel leader de la Coupe du Monde des rallyes tout-terrain. Seul représentant de l’équipe de Trébur (une partie de l’équipe est au Silk Way, l’autre au Maroc pour des tests privés du Buggy), sa mission est simple : ramener des points pour sécuriser la marche vers le titre.

Poletti-Debet, premiers français, 10ème
Ford et Toyota se partagent les places suivantes jusqu’au 10ème rang où s'eest installé l’équipage français: Laurent Poletti – Cyril Debet. L'équipage s'est montré irréprochable au cours de cette journée. Il faut descendre ensuite à la 20ème place pour trouver un deuxième équipage tricolore : François Lurton – Guillaume Martineau unis de nouveau après une absence sur les pistes de trois ans.

Mention spéciale pour l’équipage 100% féminin, Marion Andrieu-Clémence Favy sur un BV8 Sodicars, 24ème après avoir vécu des problèmes de frein durant le prologue.

Objectif Dunes montre son bout de nez en occupant la 28ème place au terme de cette étape. Benoit Maurice et Frédéric Ganache récoltent les fruits de leur régularité. De la même équipe, Michel Dupiech – Ludo Maurice, sur Original se classent 42ème.

Les frères Larroquet – Nicolas et Bruno – furent trahis par le levier de vitesse et une crevaison ce qui explique leur 41ème place.

La faute de Domzala !
A mi-parcours environ, à l’entame d’une zone réglementée, Domzala freine trop fort et part à la faute au point d'installer son Toyota Hilux à cheval sur un talus ! Malgré l’aide extérieure du public, sa seule issue pour se sauver de ce mauvais pas, plonger dans le trou et croiser les doigts pour que tout se passe au mieux. L’engin bascule, Marton son navigateur ouvre la voie en courant devant l'engin, évitant épineux et rochers. Finalement le malchanceux pilote sort de la zone sans dégât mais concède environ 6 minutes. Une fois le copilote ré-installé dans son baquet, ils repartent le couteau entre les dents. La fin de la spéciale 1 et la suivante seront effectuées sur le même rythme mais, ce malchanceux équipage se voit hors jeu - comme le souligne Jean-Marc Fortin - pour la victoire finale.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Bajas