Editorial Raid

  • Merzouga Rally 2018, c'est parti !

    Le Dakar Series Merzouga Rally revient en 2018 et se déroulera du 15 au 20 Avril prochain. Moto/Quad/SxS, ne manquez pas l’occasion de participer à un rallye formateur et ouvert à tous !

    Lire la suite
  • Africa Eco Race: Des nouveautés sur le parcours

    Après quatre semaines et plusieurs milliers de kilomètres à sillonner les pistes du Maroc, de Mauritanie et du Sénégal, l’équipe de reconnaissance de l’Africa Eco Race est rentrée d’Afrique début octobre avec de bonnes nouvelles concernant le parcours 2018.

    Lire la suite
  • Hearts of Morocco Etape 5: Besson toujours leader

    Jean-Pascal Besson conserve l’avantage au Hearts of Morocco à l’issue de l’étape 5. Il possède un coussin d’avance sur Marc Bonnafoux (Springbok) et Jean-Luc Buiez, troisième au volant d’un Bowler.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Silk Way 2017

MFE-Live.com - Actus des Bajas

Serradori-Lurquin: Une reprise réussie en Aragon

- Les évolutions du Buggy, une satisfaction !

Viva Serradori Racing Team. Après une longue trêve de six mois, le Team SRT et son duo de choc, Serradori/Lurquin sont revenus en force à l’occasion de la Baja d’Aragon ce week-end. Le Serradori Racing Team est reparti d’Espagne en emportant la catégorie 2 roues motrices (2WD) et une très belle 13ème place au général.

 

Le Buggy conçu par Lionel Constant a répondu aux attentes du pilote varois après avoir subi une métamorphose en ce début d’année 2017. La préparation s’est achevée quelques jours avant l’épreuve espagnole à Fontjoncouse. Répartition des masses, balance des freinages, tout a été passé en revue.

Dès vendredi soir lors du prologue, les sensations sont bonnes. Notre tandem a vite retrouvé ses automatismes. Mathieu et Fabian apprécient les changements liés à la monte de pneus en 37’’ made in Michelin !

Malgré le bon comportement de leur Buggy, le pilote varois et son copilote belge sont assez déçus par leur 23ème place au terme des 10km. "Nous étions bien, mais il faut reconnaître, que ce style de Baja n’est pas adapté aux deux roues motrices," constate Mathieu.

Dans cette catégorie, ils vont se retrouver au coude à coude le lendemain avec le spécialiste de la glace Jean-Philippe Dayraut. Mais notre équipe au terme des 350km des spéciales prend la tête du 2WD, laissant Dayraut à 1minute 30secondes derrière. "Sur cette première journée nous sommes restés soft, on voulait s’assurer que le Buggy pouvait suivre," explique le pilote SRT.

Dimanche, la spéciale toujours très cassante, s’est passée idéalement pour le team. Mathieu et Fabian sont passés à la vitesse supérieure. Malgré un plateau important(230partants) et très relevé, avec de nombreux pilotes espagnols connaissant parfaitement le terrain, Mathieu Serradori ne tremble pas au volant de son Buggy bien aidé par une navigation millimétrée de Fabian Lurquin.

Partis une minute après leur prédécesseur, ils le rattrapent dès le kilomètre 15 et le dépasse. Ils doublent par la suite un deuxième concurrent, qui s’était mis sur le flanc. "Nous avons fait du Clean Attack, sourit Fabian Lurquin. "Nous avons calmé notre rythme uniquement lors du deuxième dépassement car nous avons du faire un peu de hors piste, mais nous avons remis les gaz juste après," souligne le pilote varois.

Au final, 13ème au général et un premier succès en 2 roues motrices. Au-delà du classement, le team SRT se félicite d’un week-end sans encombre. Aucune crevaison, une usure des pneus exceptionnelle les mêmes durant les 3 jours) et une carrosserie intacte. " Nous sommes dans de très bonnes conditions, Lionel Constant aapporté les justes évolutions au Buggy, l’équipe a été au top durant tout le week-end. On s’est fait plaisir," analyse Mathieu à l’issue de la course.

Il est temps à présent de se tourner vers ledésert marocain. En octobre, le Rallye du Maroc devrait une nouvelle fois recevoir les meilleurs pilotes de rallye-raid. Déçus l’an dernier de ne pas avoir pu s’exprimer totalement en raison de soucis mécaniques, Mathieu et Fabian auront à coeur de bien figurer dans cette compétition autant au classement général que dans leur catégorie. "Nous avons du temps cette année pour préparer au mieux cette échéance. C’est une date importante de notre calendrier, à nous de faire ce qu’il faut," conclut Mathieu Serradori.

Valérie Maurel,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Bajas

Rallye-event-2017