Editorial Raid

  • Dakar/Toby Price : "Je sais toujours piloter une moto"

    Flash-back sur l’année 2016, et plus précisément sur le mois de janvier. Toby Price devient alors le premier Australien à remporter le Dakar, toutes catégories confondues, lors de sa deuxième participation, après avoir terminé sur le podium l’année précédente, pour ses débuts dans l’épreuve mythique.

    Lire la suite
  • Dakar: Le Pérou présente ses 21 péruviens

    - Eduardo Ferreyros, ministre du Commerce Exterieur et du Tourisme, est revenu en detail sur le parcours au Pérou du prochain Dakar qui partira de Lima et sur la campagne de promotion qui a été menée pour le rallye.

    Lire la suite
  • Dakar: Ruben Faria le navigateur de Villas-Boas !

    Il a commencé très fort sur son premier Dakar. A peine avait-il débarqué que Ruben Faria remportait sa première spéciale, disputée en 2006 du côté de Portimao, presque à domicile !

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Hearts Of Morocco 2017

MFE-Live.com - Actus des Bajas

Italian Baja/2WD: Dans la boue et la poussière !

Super Spéciale 'Memorial Azzaretti' de 19,3 km à Pordenone (Italie)

Ce matin, à 9 heures, les concurrents de la 6ème Manche de la Coupe du Monde FIA des Bajas Tout-Terrain ont assisté au briefing obligatoire avant d’aller effectuer un 'shakedown' pour parfaire les derniers réglages sur le Buggy 2WD.

 

Dans l’après-midi, Eugenio Amos et François Borsotto ont rallié le départ de la Super Spéciale de près de 20 km.

L’équipage estampillé du #16 sur les portières, en raison des résultats obtenus par Amos au Abu Dhabi Désert Challenge, le pilote italien a pu s'élancer en 11ème position après les pilotes prioritaires. Malgré un ciel couvert, la chaleur fut au rendez-vous de cette Baja…, la poussière et la boue également !

"Ce matin, durant le shakedown", explique Eugenio qui retrouve le terrain de sa première course en Rallye Tout-Terrain en 2015, "nous sommes passés dans le lit de la rivière où il y avait de l’eau mais elle s'était évaporée cet après-midi. Pour la Super Spéciale, nous avons eu droit à la boue ! Nous ne voyions plus rien derrière notre pare-brise alors qu'il fallait maintenir le pied au plancher pour ne pas se laisser trop distancer. Ensuite, nous avons roulé dans la poussière sans rien pouvoir faire…. Ce n’était que 20 km à parcourir, la course commence réellement demain. Le Buggy 2WD marche très bien et cela se passe également très bien avec François que j'apprends à connaître."

Pour François Borsotto, dont la dernière course remonte à l’Africa Eco Race sur le Buggy 2WD aux côtés de Thierry Magnaldi, cette super-spéciale fut cauchemardesque. "C’était l’horreur", explique le Français. "Tout d’abord l’organisation a fait partir les 9 premiers puis, elle nous a arrêtés durant 20 minutes pour arroser… la piste. Ensuite, 500 mètres après le départ, nous nous sommes retrouvés dans de la boue ! Le Buggy s’est rempli d’eau boueuse, nous étions trempés et de la boue s'est étalée sur le road book, je ne voyais plus rien. Enfin, nous nous sommes retrouvés dans la poussière d'un concurrent parti avant nous, nous avons perdu beaucoup de temps derrière lui…."

Malgré ces conditions particulières, l’équipage du Buggy 2WD a sorti son épingle du jeu en terminant à la 16ème place.

Demain sera un autre jour, trois spéciales de 91,08 km seront à parcourir en boucle, elles permettront à l'équipage de se refaire.

Judith Tomaselli,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Bajas

Rallye-event-2017