Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

SHERCO TVS I 2017 DAKAR

MFE-Live.com - Actus des Bajas

Baja Dubaï : Al-Attiyah en trombe, Sunderland out

- Le Cheikh Mansour a donné le départ à 60 voitures, buggies, motos et quads lors du lancement de ce nouveau rallye de Coupe du monde.

Nasser Al-Attiyah, tenant du titre de la Coupe du monde FIA, a pris aujourd’hui un départ canon dans la Baja internationale de Dubaï parrainée par AW Rostamani et Nissan, tandis que Sam Sunderland, le dernier lauréat du Dakar dans la catégorie moto a dû quitter prématurément la course pour son retour à la compétition sur ses terres.

 

Navigué par le Français Mathieu Baumel à bord d’un Toyota Hilux, Al Attiyah a pris la tête de la première étape, avec 4 min 14 sec sur la Peugeot 2008 DKR d’Abou Dhabi Racing des Émiratis Sheikh Khalid Al Qassimi et Khalid Al Kendi.

Sunderland, de retour en compétition pour la première fois depuis son brillant triomphe moto de janvier au Dakar, a quitté la course après seulement 18 km dans la première étape AW Rostamani Arabian Automobiles, un pignon cassé sur sa KTM l’ayant contraint à stopper.

Le grand favori éliminé, le pilote français Benjamin Melot s’est installé dans le fauteuil de leader, 22 secondes devant le Sud-Africain Mark Ackerman, alors que Mohammed Al Balooshi, atout numéro un des Émirats arabes unis, pointait au troisième rang avec un retard de 2 min 6 sec.

SA le Cheikh Mansour bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum avait donné le feu vert, jeudi soir, à 60 voitures, buggies, motos et quads lors de la cérémonie de lancement qui a eu lieu dans la Bab Al Shams Arena, en présence de SE Ibrahim Abdul Malik, secrétaire général de l’Autorité publique pour la Jeunesse et le Sport, et de Mohammed Ben Sulayem, président du Touring club automobile des EAU et de la Fédération des sports mécaniques des Émirats.

Placée sous le parrainage de SA le Cheikh Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum, prince héritier de Dubaï, la Baja internationale de Dubaï constitue cette année la seconde manche de la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain pour les voitures et les buggies, et la manche inaugurale de la Coupe du monde FIM des bajas pour les motos et les quads.

Le rallye est soutenu par le Conseil des sports de Dubaï, la police de Dubaï, la défense civile de Dubaï, et les sociétés Al Ain Water et AssetCo Fire and Rescue. Alors que l’hôtel Bab Al Shams Desert Resort & Spa fournit un écrin luxueux, le quartier général opérationnel de l’épreuve et le parc fermé sont situés dans la Bab Al Shams Arena toute proche.
Vainqueur de l’Abou Dhabi Desert Challenge, l’an dernier, pour sa dernière visite sportive aux EAU, Al Attiyah a semblé contrôler totalement les débats après le début des hostilités de la deuxième manche de la Coupe du monde FIA 2017.

En revanche, Al Qassimi a connu d’entrée quelques sueurs froides, lorsque les vérins hydrauliques de sa voiture se sont soudain affaissés en déclenchant les alarmes, avant que le problème ne soit résolu.

Le Qatari Mohammed Abu Issa, quadruple lauréat du Desert challenge en quad, a terminé pour sa part l’étape en troisième position au volant de sa Mini All4 Racing, tandis que l’Émirati Khalid Al Jafla (Armada Trophy Truck), le Tchèque Miroslav Zapletal (Hummer) et le Français Ronan Chabot (Toyota Hilux) ont complété le classement des six premiers.

Yahya Al Helei, autre pilote émirati associé au navigateur qatari Nasser Al Kuwari dans un pick-up Nissan, a perdu, lui, quelque 20 minutes, après s’être arrêté pour changer un pneu à plat. En conséquence, il a dû se contenter de la 14e place de l’étape.

Parmi les premières victimes figurait également le Néerlandais Erik Van Loon, deuxième du Desert Challenge 2015, dont le Toyota Hilux a quitté la course sur problèmes mécaniques, au 28e des 91 km que comptait la première des deux spéciales de la journée.

Dans la catégorie motos, Sam Sunderland, premier pilote britannique à savourer la victoire au Dakar, s’était élancé avec la casquette de grand favori pour un nouveau succès. Peu avant son abandon, le pilote émirati Khalid Al Falasi s’était lui aussi éclipsé, la chaîne de sa Honda ayant cassé net.

Sunderland hors course, Melot est devenu le premier leader devant Ackerman et Al Balooshi, tandis que l’Italien Alessandro Ruoso, le pilote britannique de Dubaï Dave McBride, vainqueur du Rallye international de Dubaï en décembre, et le Kowaiti Mohammed Jaffar ont complété les six premières places.

En parallèle, une bagarre intense s’est déroulée dans la catégorie voitures de production, menée par le Saoudien Yasir Seaidan (Toyota Land Cruiser) qui comptait 37 secondes d’avance sur le jeune Émirati Mansour Al Helei (Land Cruiser Abou Dhabi Racing). Venaient ensuite les deux Nissan Patrol d’Emil Khneisser, pilote résidant aux EAU, et d’Adel Hussain Abdulla, tenant du titre de la catégorie T2 de la Coupe du monde FIA.

Classement Motos
1. Benjamin Melot (FRA) - KTM 500, 1:06:27
2. Mark Ackerman (RSA) - KTM, 1:06:49
3. Mohammed Al Balooshi (ARE) - KTM, 1:08:55
4. Alessandro Ruoso (ITA) - KTM 450, 1:09:19
5. David Mcbride (GBR) - KTM 450, 1:10:56
6. Mohammed Jaffar (KUW) - KTM 450, 1:11:34
7. Tim Trenker (DEU) - Husqvarna 450, 1:13:11
8. Shannon O’Connor (RSA) - KTM 450, 1:13:31
9. Manuel Lucchese (ITA) - Yamaha 450, 1:14:03
10. Khalid Khamis Ozair (ARE) - Husqvarna 450, 1:15:34

Dubai International Baja – final results:
1. Nasser Saleh Al-Attiyah (QAT)/Matthieu Baumel (FRA) - Toyota Hilux Overdrive, 3hr 55min 46sec
2. Khalid Al-Qassimi (ARE)/Khalid Al-Kendi (ARE) - Peugeot 2008 DKR, 4hr 10min 43sec
3. Mohammed Abu Issa (QAT)/Xavier Panseri (FRA) - Mini All4 Racing, 4hr 18min 53sec
4. Ronan Chabot (FRA)/Gilles Pillot (FRA) - Toyota Hilux Overdrive, 4hr 26min 57sec
5. Miroslav Zapletal (CZE)/Marek Sykora (SLO) - Hummer H3 Evo, VII 4hr 29min 09sec
6. Aron Domzala (POL)/Szymon Gospodarczyk (POL) - Toyota Hilux Overdrive, 4hr 47min 23sec
7. Vadym Prytuliak (UKR) - Polaris RZR 1000 T3, 4hr 49min 06sec
8. Ahmed Al-Maqoodi (ARE)/Obaid Al-Kitbi (ARE) - Polaris RZR 1000, 4hr 49min 15sec
20. Erik Van Loon (NED)/Wouter Rosegaar (NED) - Toyota Hilux Overdrive 11hr 27min 23sec

FIA World Cup for Cross-Country Rallies – standings after round 2 (unofficial):
1. Aron Domzala (POL), 41pts
2. Nasser Saleh Al-Attiyah (QAT), 30pts
3. Viktor Khoroshavtsev (RUS), 21pts
3. Khalid Al-Qassimi (ARE), 21pts
5. Vladimir Frolov (RUS), 16pts
5. Mohammed Abu Issa (QAT), 16pts
7. Ronan Chabot (FRA), 15pts
7. Yasir Saeidan (SAU), 15pts
9. Miroslav Zapletal (CZE), 12pts
9. Vladimir Vasilyev (RUS), 12pts...

D'après communiqué,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Bajas

Rallye-event-2017