Editorial Raid

  • Africa Race: 200 concurrents s'élanceront de Monaco

    Pour sa 10ème édition, l'Africa Eco Race accueillera un nombre record de concurrents. Plus d'une centaine de véhicules, soit près de 200 pilotes et copilotes, s'élanceront de Monaco le 31 décembre.

    Lire la suite
  • Dakar 2018: Le Pérou ouvre son coeur !

    - Présentation du Rallye Dakar 2018 à Paris avec la participation de la délégation péruvienne. Le Ministre du Commerce Extérieur et du Tourisme, Eduardo Ferreyros, était à la tête de la délégation péruvienne lors de la conférence de presse de lancement du rallye, laquelle aura Lima

    Lire la suite
  • Les Légendes du rallye-raid par Stéphane Barbé

    Préfacé par Stéphane Péterhansel, ‘Monsieur Dakar’, un superbe ouvrage et une excellente idée de cadeau pour Noël vient de sortir façon de rafraîchir aux 'addicts' du rallye-raid (dont nous faisons parti), les grands moments de cette impressionnante aventure qui fête en janvier 2018 ses 40

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus des Bajas Maroc

Baja au Maroc/Jour 1 : Zanotti prend les commandes

Au lendemain de la Super Spéciale, les concurrents de la première édition de la Baja du Maroc s’élançaient ce matin pour une première étape de 192 kilomètres autour d’Erfoud. Une étape fertile en rebondissements et dominée de la tête et des épaules par l’Italien Alessandro Zanotti (TM n°101) en catégorie motos et l’Espagnol Oscar Romero (Polaris n°143) chez les quads.

Partis en liaison d’Erfoud au petit matin, les concurrents de la Baja du Maroc eurent l ‘honneur d’ouvrir la piste empruntée, pour partie, par les équipages du Rallye OiLibya du Maroc. Une étape longue de 192 km qui allait être d’emblée le théâtre d’un rebondissement spectaculaire. Parti en tête après sa victoire de la veille en Super Spéciale, le Français David Casteu (Yamaha 450 n°102) était contraint de renoncer à la suite de problèmes électriques avant même le premier contrôle de passage. Secouru par son équipier Romain Souvignet (Yamaha 450 n°105), le grandissime favori de l’épreuve ralliait le parc d’assistance d’Erfoud par le goudron. Un coup dur qui le décida aussitôt d’effectuer la transition vers le rallye dès ce mardi… La voie était donc toute tracée pour l’Italien Alessandro Zanotti (TM n°101) qui signe une victoire d’étape retentissante avec plus de 20 minutes d’avance sur les Français Alain Meylieu (KTM 450 n°112) et Laurent Legendre (KTM 450 n°114).

Du côté des quads, cette première étape a été largement dominée par l’Espagnol Oscar Montero-Montoya (Polaris n°143). Arrivé dans le sillage de Zanotti, le pilote Ibère relègue l’Urugayen Luis Henderson (Honda n°142) à plus de 11 minutes. Quant à Patrick Sanchez (KTM n°148), parti le couteau entre les dents et pointé deuxième au scratch sur une bonne partie de l’étape, quelques belles erreurs de navigation lui coûtent près d’une demi-heure. Mauvaise journée également pour Hicham Choufani (Honda n°146). Le pilote marocain, victime d’une chute à grande vitesse a du puiser dans ses ressources physiques et morales pour rallier l’arrivée. Chute spectaculaire également pour l’Espagnol Jose-Luis Espinosa-Garcia (Can Am n°141), surpris par une profonde saignée et que se présenta  au finish avec une direction complètement faussée. Toujours dans la catégorie quad, soulignons la belle prestation de Stéphanie Sanchez (KTM n°147), l’épouse de Patrick, qui signe un superbe dixième chrono au scratch au terme d’une étape bouclée à son rythme, mais sans la moindre erreur…
En catégorie moto des plus de 450cc, c’est l’Italien Manuel Luchesse (KTM n°121) qui survole largement la mêlée avec, désormais plus d’une heure d’avance sur le Français David Marque (KTM n°123).

Demain, pour pouvoir franchir le podium final de cette première édition de la Baja du Maroc,  les équipages devrons effectuer quasiment le même parcours, mais en sens inverse…

Ils ont dit...
Alessandro Zanotti (Ita/TM n°101) :
"Ce fut une étape superbe et je n’ai pas connu le moindre souci. Je suis vraiment désolé pour David (Casteu) qu’il ait été contraint d’abandonner dans ces conditions. Demain, il ne faudra rester très attentif et, surtout, pas commettre la moindre erreur…"

Oscar Romero-Montoya (Esp/Polaris n°143) : "Au départ, nous étions plusieurs à rouler dans le même rythme. Puis, j’ai remarqué que Henderson lâchait prise. J’ai remarqué que Sanchez était parti sur la mauvaise piste, donc j’ai mis les gaz à fond et je suis revenu dans le sillage de Zanotti en vue de l’arrivée…"

Alain Meylieu (Fra/KTM 450 n°112) : "J’ai effectué deux Dakar en Afrique en voiture, notamment au sein du team Isuzu. Pour mes débuts à moto, je me suis dit que la Baja  du Maroc était la meilleure manière d’appréhender cette technique spécifique. L’an prochain, je franchirai le pas vers l’Enduro Cup pour tenter, un jour, le Dakar en Amérique du Sud, mais à moto cette fois."

Laurent Legendre (Fra/KTM 450 n°114) : "Je suis là pour emmagasiner de l’expérience sur la moto. L’étape était vraiment superbe. Mon objectif ? Finir cette Baja pour pouvoir prendre part en Rallye l’an prochain…"

Hicham Choufani (Mar/Honda n°146) : "Après avoir connu pas mal de problèmes de navigation l’an dernier lors du rallye, je me suis dit que je ne pouvais pas manquer cette première Baja organisée sur le sol africain, qui plus est, dans mon propre pays. Il n’empêche qu’il fallait être très attentif, car certains repères avaient disparus. Je n’ai pu éviter une chute à haute vitesse dans un trou. Il m’a fallu beaucoup de force pour poursuivre. Je l’ai fait pour le drapeau et pour mon pays…"

Patrick Sanchez (Fra/KTM n°148) : "J’étais parti sur un rythme très élevé. Au point d’assistance et même après, j’étais 2e au scratch. Puis j’ai manqué une rubalise et perdu plus de 20 minutes. Quel dommage !"

Mauro Almeida (Uru/Yamaha n°144) : "J’ai perdu beaucoup de temps après avoir perdu ma poignée de freins. J’ai du rallier le point d’assistance au ralenti. Ensuite c’était mieux, mais le mal était fait. J’espère que ce sera meilleur demain !"

Jose-Luis Espinosa-Garcia (Esp/Can Am n°141) : "Je me suis fait une énorme frayeur dans une saignée. Le quad a piqué du nez et j’ai volé sur 20 mètres en pliant complètement le guidon et en faussant la direction. C’est dommage car j’étais bien parti. J’espère conserver ma 5e place à la Coupe du Monde."

Jean-Pierre Vincenot (Fra/Sherco n°124) : "Je me suis trompé à deux reprises. C’est la toute première fois que je participe à un rallye. J’espère simplement terminer. J’ai 52 ans, donc j’espère simplement avoir encore l’occasion de participer à ce type d’épreuves."

Cyril Dumont (Fra/KTM 450 n°107) : "J’ai opté pour la Baja par rapport au peu de temps que j’avais pour me préparer. J’espère pouvoir m’aligner l’an prochain sur l’Enduro Cup. Aujourd’hui, j’ai eu pas mal de problèmes de navigation, mais il y avait aussi des panneaux qui étaient à l’envers avant CP1."

NPO,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Baja Maroc

Rallye-event-2017