Editorial Raid

  • Les Légendes du rallye-raid par Stéphane Barbé

    Préfacé par Stéphane Péterhansel, ‘Monsieur Dakar’, un superbe ouvrage et une excellente idée de cadeau pour Noël vient de sortir façon de rafraîchir aux 'addicts' du rallye-raid (dont nous faisons parti), les grands moments de cette impressionnante aventure qui fête en janvier 2018 ses 40

    Lire la suite
  • Dakar 2018: Le Pérou ouvre son coeur !

    - Présentation du Rallye Dakar 2018 à Paris avec la participation de la délégation péruvienne. Le Ministre du Commerce Extérieur et du Tourisme, Eduardo Ferreyros, était à la tête de la délégation péruvienne lors de la conférence de presse de lancement du rallye, laquelle aura Lima

    Lire la suite
  • Africa Race: 200 concurrents s'élanceront de Monaco

    Pour sa 10ème édition, l'Africa Eco Race accueillera un nombre record de concurrents. Plus d'une centaine de véhicules, soit près de 200 pilotes et copilotes, s'élanceront de Monaco le 31 décembre.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus des Bajas Maroc

Baja du Maroc : David Casteu au pas de charge

La super-spéciale de la 1ère Baja au Maroc organisée par NPO est revenue sans surprise à David Casteu. Sans réelle adversité, le niçois s'est amusé dans le parcours fléché de 8 km tracé aux portes de Erfoud. David Casteu (Fra/Yamaha 450 YZF n°102) : ”Pour moi la Baja est une discipline d’avenir, c’est pour cela que j’ai opté pour cette formule ici au Maroc en compagnie de mon équipier, ami et partenaire Romain  Souvignet. Puisque j’ai déjà participé à deux manches de la Coupe du Monde cette année et que j’occupe la deuxième place au classement, il s’agira de rester bien concentré. L’idée et de poursuivre ensuite sur le rallye pour terminer la préparation de la moto en vue du Dakar.”

Patrick Sanchez (Fra/Quad KTM n° 148) : ”Je n’ai jamais roulé en Afrique. Jusque-là je participe surtout aux épreuves de cross, d’enduro et de prairie en France. Cette Baja du Maroc était l’opportunité pour Stéphanie et moi d’effectuer le pas vers l’Afrique avec un budget limité. Rouler en couple, c’est génial, même si nous nous inquiétons souvent l’un pour l’autre. Ici, j’avais été reconnaître la Super Spéciale à pieds et je crois sincèrement que cela s’est bien passé… Ce sera autre chose demain sur une étape de plus de 180 km…”

Alexandre Jonchere (Fra/Quad Suzuki n°149) : ”Je suis là pour apprendre à rouler en Afrique. Ce système de Baja est idéal pour des pilotes comme moi qui n’ont pas la moindre notion de navigation. Cela nous permet d’aborder la discipline en nous concentrant sur la technique de pilotage sans nous soucier d’un road-book ou d’un GPS. Le l’objectif, bien sûr, est passer au Rallye par la suite..”

David Marque (Fra/KTM n°123) : ”Comme bon nombre des autres pilotes inscrits sur cette Baja, je suis là pour apprendre. C’est un premier pas intéressant et financièrement abordable avant de se lancer sur des formats plus grands…”

Patrick Santa Maria (Fra/Yamaha n°109) : ”Je suis sans doute le plus âgé des pilotes inscrits sur cette Baja du Maroc. Etant originaire de la région, je connais bien les pistes du coin, mais cela fait tellement longtemps que je n’ai plus roulé en compétition que je n’ose me lancer dans un quelconque pronostic. En tout cas, la Baja c’est parfait pour moi. Rouler sans devoir naviguer, cela me convient très bien !”

Vincent Brochet (Fra/Quad Yamaha n°145) : ”Cette Baja du Maroc, c’est pour moi un rêve qui prend forme. Je suis là pour apprendre à rouler en Afrique avec, qui sait, un jour, une participation à un Rallye plus long, comme l’OiLibya du Maroc.”

Anton Popov (Rus/KTM 450 n°108) : ”je n’ai jamais roulé en compétition et donc cette Baja du Maroc est un tremplin idéal. J’ai déjà effectué quelques raids ainsi que quelques rallyes… mais en voiture de presse. Donc je crois que je vais profiter de chaque instant passé sur la moto pour emmagasiner un maximum d’expérience…”

Anton Zubov (Rus/Honda 450 n°106) : ”L’objectif est de préparer au mieux un rallye sur un format plus long, mais avant cela, je devrai donc passer par la case navigation…”

Viatcheslav Pashcenko (Rus/ Yamaha n°110) : ”ce système de Baja, c’est parfait pour les débutants en compétition. Il faut d’abord apprendre comment marche la moto. Donc l’étape suivante est de se lancer dans un rallye afin d’apprendre la navigation…”


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Actus Raid - Baja Maroc

Rallye-event-2017