Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Africa Eco Race: TGO fait mieux que résister

Un rallye-raid sans aucun incident, c'est très rare. L'Africa Eco Race est une course exigeante. Le team TGO, habitué de l'épreuve, le sait et serre les dents quand les choses se corsent.

Jusqu'à l'arrivée en Mauritanie, Gérald Mognier et Pierre Roubin ont montré qu'ils maîtrisaient leur sujet. Mais le deuxième pays traversée par cette cométition est souvent le juge de paix de la course de Jean-Louis-Schlesser, à l'image de l'épreuve marathon d'abord puis de l'étape du jour. "C'était très difficile aujourd'hui.

Après notre chute de 5 mètres la veille et une bonne partie de la nuit passée à réparer le Buggy, nous avons enchaîné avec l'une des spéciales les plus complexes," reconnaît le copilote.

Dans le même temps, la mécanique commence à souffrir et quelques signes de faiblesses se font sentir. "Nous avons du nous arrêter tous les 100 km pour refiler un lobro. Nous nous sommes tankés dans le dernier cordon de dunes alors que nous étions bien revenus. Ca commence à être dur» poursuit Pierre Roubin.

Au final pour le copilote une heure de navigation de nuit mais un moral intact. "Nous sommes arrivés c'est l'essentiel. Nous avons perdu une place au classement général, mais nous restons encore dans le top 10 et nous ferons tout pour y rester jusqu'à Dakar," souligne le pilote Gérald Mognier.

Demain pour l'avant dernière étape, il faudra une nouvelle fois faire des arrêts réguliers pour ce fameux lobro (pièce qui entraîne les roues en sortie de boîte). Le team TGO va s'accrocher pour ne pas perdre trop de temps sur ses adversaires directs au classement.

Le Sénégal est tout prêt et si loin à la fois, mais Gérald et Pierre feront tout pour voir de nouveau le Lac Rose !

Valérie Maurel,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Africa Race - Africa Race