Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

MFE-Live.com - Actus de l'Africa Race

Africa Eco Race Etape 3: Paroles de pilotes...

Au cours de l'étape 3 entre Agdal et Assa, longue de 421 km, Mathieu Serradori - Fabian Lurquin se sont montrés les plus rapides avec leur Buggy SRT. Au classement général, Vladimir Vasilyev sur Mini reste leader avec plus de 7 minutes d'avance sur Mathieu Serradori et 34mn sur Pascal Thomasse.

A moto, première victoire pour le Portugais Luis Oliveira au guidon d'un proto mais l'italien Paolo Ceci conerve l'avantage au général après trois étapes disputées.Suivent, Pal Ander Ullevalseter et Luis Oliveira respectivement à plus de deux minutes et de trente-deux minutes.

 

Ils ont dit :
Mathieu SERRADORI : "Nous sommes contents, c'était une belle étape, Fabian a fait une navigation très claire ce qui nous a permis de rattraper Vasilyev, il y a eu une belle bagarre. On va ouvrir demain, j'ai confiance en mon copilote pour faire une bonne trace."

Vladimir VASILYEV : "Aujourd'hui c'était particulièrement piégeux à cause des cailloux, on se serait cru sur Mars ! On aime bien notre rivalité avec Serradori, on se bat sur la piste mais nous sommes amis en dehors."

Rémy VAUTHIER : "On a roulé vite mais ce n'était pas du beau pilotage. L'Africa Eco Race ce n'est vraiment pas facile, en plus j'ai la grippe mais on arrive à finir 3ème aujourd'hui, je suis content."

Pascal THOMASSE : "Ce n'était pas drôle ces pistes caillouteuses... et comme on n'avait pas changé les pneus j'ai voulu faire attention mais à 50 kilomètres de l'arrivée nous avons crevé. C'était dur, je préfère les spéciales de 100 kilomètres à mon âge !"

Gérard DE ROOY : "C'était une belle spéciale, très longue. Nous avons eu une crevaison lente un peu avant l'arrivée mais nous avons pu rouler et continuer jusqu'au bout en ralentissant. Ca va être difficile de gagner le raid mais je garde le podium en tête."

Luis OLIVEIRA : "C'était une étape rapide et difficile pour moi, j'apprends tous les jours. Ca représente beaucoup pour moi d'avoir pu dépasser les deux meilleurs pilotes. J'ai fait une erreur de navigation, Paolo m'a redoublé et je l'ai suivi jusqu'à l'arrivée."

Paolo CECI : "Pendant 200 kilomètres jusqu'au ravitaillement c'était très monotone. Puis il y a eu beaucoup de navigation, de quoi faire pas mal d'erreurs. Aujourd'hui c'était plat et pierreux, j'ai préféré les dunes d'hier mais vivement la suite car la moto va très bien et je suis en confiance."

Pal Anders ULLEVALSETER : "Il y avait beaucoup de pierres, c'était très dur physiquement. Je me suis perdu deux fois mais j'ai réussi à bien me remettre dans la course pour rester au contact de Paolo. Je suis content de mon pilotage et j'espère aller de mieux en mieux au fil du raid."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Africa Race - Africa Race