Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus de l'Africa Race

Africa Eco Race/Gev Sella : Itinéraire d’un surdoué

Quand le nom de Gev Sella a pointé tout en haut de la hiérarchie moto, personne n’y croyait ! "Un coup de chance" disait les uns sur l’Africa Eco Race. "C’était facile il a roulé à bloc" disait d’autres, persuadés que ce classement basculerait rapidement !

Remarques fictives, le jeune Israélien Gev Sella allait tout au long des 12 étapes du rallye africain restait maître de la situation. De sa destinée. Et bluffé son monde.

 

Le jeune Gev s’est installé à la tête du général au soir de la première étape marocaine de l’Africa Eco Race. Il la perdait le lendemain au profit de l’Italien Paulo Ceci avant de s’installer définitivement dans le fauteuil de chef d’orchestre dans l’étape 3. De façon dominateur, sans fanfaronner, en frappant très fort chaque jour, tout en maîtrise et en discrétion, sur les pistes caillouteuses et sablonneuses du Maroc, puis dans les dunes mauritaniennes, chaque jour Sella franchissait la ligne d’arrivée avec faste.

Il a survolé les journées, s’est envolé au classement général pour ne plus être rattrapé, gérant sa fin de course avec une maturité déconcertante. Accompagné de Guy et Barbara, ses parents qui l’ont suivi en camionnette, ceux-ci ne se sont jamais montrés étonnés : "Depuis qu’il est tout petit, je n’ai jamais vu Gev s’énerver…" a avancé sa Maman face à l’avalanche de questions.

Gev est le plus âgé de trois enfants qui composent cette famille Sella. Ses frères Tsuk (16 ans) et Suff (13 ans), également motards, sont restés au pays. "Suff, le plus jeune est sans doute le plus talentueux des trois, mais je crois que Gev a les plus grandes capacités en navigation", poursuit Barbara.

Timide, Gev Sella sourit révérencieusement. Ce gamin de 18 ans à peine, bien dans ses bottes d’avancer au Lac Rose : "Tout ce que je peux dire, c’est que les étapes étaient chouettes. Je me suis habitué assez facilement à la navigation qui était nouvelle pour moi. Jusque-là, je n’avais participé qu’à des rallyes en Europe… C’est mon premier grand rallye africain…"

On croit rêver en l’écoutant ! Jamais, en l’espace de trente ans, le rallye-raid n’a été témoin de l’éclosion d’un tel talent naturel, capable d’ouvrir la piste sur une étape de navigation et, en infligeant une correction à tous ses adversaires aussi expérimentés soient-ils.
"Je fais de la moto depuis l’âge de 5 ans, dans le désert, chez moi à Netanya, à 30 kilomètres de Tel Aviv", poursuit le vainqueur de l’épreuve. "J’avais toujours rêvé de disputer un grand rallye africain. Tout le long, j’ai appris énormément de choses…  C’est une expérience extraordinaire que je viens de vivre…"

Dégageant un calme olympien et un talent inné, Gev devrait se voir propulser au devant de la scène ! "Il faudra néanmoins attendre quelques années. Au retour de l’Africa Eco Race, je débuterai mes trois années de service militaire en Israël. Après je verrai si j’arrive à faire carrière dans la moto. En attendant, j’espère que les gens se rappelleront de moi…"

Ullevalseter et Ceci estomaqués !
Le vainqueur des deux précédentes éditions de l’Africa Eco Race, Paul-Anders Ullevalseter est resté ébahi des prouesses de ce gamin ! "J’ai 50 ans… je viens d’en prendre dix de plus !" avait-il déclaré à l’arrivée de l’étape 4. "Je n’ai jamais assisté à pareille chose ! J’ai lu ses traces, aucune hésitation, précision totale. C’est incroyable pour le débutant qu’il est. … Gev a du talent. Beaucoup de talent. J’aimerais d’ailleurs bien m’occuper de sa carrière…"

Même constat de la part de Paolo Ceci : "On entendra très vite parler de ce gamin au plus haut niveau. Ce que j’ai vu de lui sur l’Africa Race est incroyable, il pourrait d’ores et déjà jouer dans le top 10 dans un autre grand rallye. Il est tout simplement incroyable !"

Victoires d’étape
-    Gev Sella : 1 – 3 – 4 – 9 – 10
-    Paulo Ceci : 2 – 6 – 11
-    Paul Andres Ullevalseter : 7 – 8 –12
-    Dmitry Agoshkov : 5

Classement général final : 1. G. Sella (Isr/KTM), en 42h13.11; 2. P.A. Ullevalseter (Nor/KTM), à 50.12; 3. M. Benko (Slq/KTM), à 8h20.51; 4. J. Zatko (Slq/KTM), à 9h06.57; 5. S. Pelloni (Ita/Yamaha) à 9h45.46...


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Africa Race - Africa Race

Rallye-event-2017