Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus de l'Africa Race

Africa Race Etape 10: Sabatier, la victoire intelligente

"Mettre plus de 15 minutes au Mini de Vladimir Vasilyev ce n'est pas rien ! Je ne regrette pas d’être venu !" Telle fut la réaction de Jean Antoine Sabatier (vainqueur de l'édition 2015) sur la ligne d'arrivée de l'étape 10 de l'Africa Eco Race en apprenant sa victoire. La boucle autour de Akjoujt lui a donné raison pour 15’33 de mieux que le Mini de Vladimir Vasilyev. Comme en 2015, Jean-Antoine signe une victoire gérée avec intelligence sur une spéciale décrite par tous les concurrents comme, étant la plus difficile de cette édition.

Le Bugga One s'est tout de même ensablé, ce qui coûta à l'équipage environ 8 minutes de galère dans le pelletage... Pendant ce temps, leurs adversaires rencontraient d'autres galères ! Andrey Cherednikov par exemple est parti en tonneaux à 40 km de l'arrivée, son Ford Raptor fut totalement détruit. Pascal Thomasse sorti de sa retraite, a arraché un triangle sur l’Optimus ; le Proto Opel de Balazs Szalay n’était toujours pas sorti de la spéciale à 20 heures ou encore Victor Khoroshavtsev fut contraint de rejoindre le goudron avec un problème de boîte de vitesses sur son Proto BMW X3.

Jean-Antoine Sabatier surpris lui-même
Le malheur des uns fait le bonheur des autres ! C’est bien connu. Ceux qui ont brillé sur cette étape se disaient soulagés d'être sortis de ce parcours très difficile. Le cas de Miroslav Zapletal très régulier en Mauritanie, 3ème chrono chez les autos. Il précède Guillaume Gomez, 5ème, Dominique Housieaux, 6ème, Jean-Noël Julien, 8ème et Rémy Vaithier 10ème, une sacrée bande chez MD Rally avec quatre Optimus installés dans les dix premiers. Pourtant Dominique Housieaux n'était pas des plus comblé à l'arrivée, il perd sa 2ème place du général au profit du Hummer de Miroslav Zapletal. Guillaume Gomez qui reconnaissait avoir commis quelques erreurs pouvait également avoir des regrets !

Au classement général, Vladimir Vasilyev possède 2h08’10 d’avance sur Zapletal et 2h15’03’’ sur Dominique Housieaux. A moins d’un grand bouleversement sur l'avant dernière étape de cet Africa Eco Race, le Russe est en passe d'inscrire son nom au palmarès après celui de Kanat Shagirov sur Toyota.

Tomecek, toujours aussi solide
Jaroslav Valtr sur Tatra se classe 2ème de la catégorie Camion, il occupe la 7ème place au scratch. Il devance le Kamaz d’Andrey Karginov de plus de 9 minutes. Au général Andrey Karginov reste le leader avec 1 heure d’avance sur Jaroslav Valtr et 2 heures sur Tomas Tomecek. Le suspense reste entier.

Tomas Tomecek a remporté à trois reprises l’Africa Eco Race. Incontestablement, c’est l’homme des conditions extrêmes - même si parfois son 'vieux' Tatra est parfois dépassé dans les secteurs roulants – par contre, pour avaler des dunes, il est idéal. Le Tchèque n’a pas raté l’occasion de le démontrer durant la boucle d’Akjoujt en signant le 4ème temps autos/camions confondus et, en remportant la victoire des camions.

L'étape 11 de ce Vendredi, l'avant dernière de cet Africa Eco Race, se disputera entre Akjoujt en Mauritanie et Saint Louis au Sénégal. Cette étape comportera un secteur sélectif de 208 kilomètres sans difficulté majeure. Comme le rappelle le 'boss’ de l'épreuve, Jean-Louis Schlesser : "tant que le drapeau à damiers n’est pas tombé, tout peut arriver !" Le vieux briscard des circuits et des rallye-raids en parle en connaissance de cause !


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Africa Race - Africa Race

Rallye-event-2017