Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus de l'Africa Race

Africa Race Etape10 Moto: Gev Sella est phénoménal

Sur les 424 km de l'étape 10, la première moto a roulé en 5h27’12’’ dans la boucle autour de Akjoujt. Ce même pilote cumule plus de 40 heures sur sa bécane sur les 10 étapes de l’Africa Eco Race disputées à ce jour. Cette 9ème édition est plutôt coton au niveau du temps passé en selle sur les piste. Aujourd’hui, à l'arrivée, tous les concurrents reconnaissaient avoir effectué la spéciale la plus difficile depuis le début de l'épreuve.

A raison d'ailleurs, cette dernière journée en Mauritanie a fait beaucoup de dégâts, surtout en Auto avec un podium totalement redistribué excepté pour le leader qui reste en place : Vladimir Vasilyev. A 20 heures en Mauritanie, il restait éparpillé dans le désert, 10 autos et 4 motos.

Gev Sella sera incontestablement la révélation
Compte tenu du niveau des difficultés de l’étape, que Pal Anders Ullevalseter avait déjà foulé à deux reprises et, la très faible expérience de Gev Sella, personne n'aurait imaginé que le jeune Israélien Gev Sella en sortirait vainqueur ? Il s'y est imposé, reléguant Pal Anders Ullevalseter à 10’29, portant son avance au général à 54’24 sur le Norvégien. Gev donne même l'impression d'effectuer sa mission en toute décontraction et sans forcer. A l'arrivée, il se disait admiratif de son Professeur: "Pal est le 'King' des dunes. Il m’impressionne dans sa façon de les franchir. J’apprends énormément à son contact et j’espère que je serai un jour aussi fort que lui dans cet exercice."

Pal Anders Ullevalseter interloqué par cette identification, répond : "Je suis peut être le King des dunes mais, Gev est le King de tout le reste : la navigation, le feeling, le pilotage à haute vitesse, les trajectoires..." Comme chaque jour, un dialogue très fraternel s'instaure entre les deux pilotes KTM qui survolent cet Africa Eco Race.

En l’absence de Harite Gabari, deuxième moteur dans le sac, Paolo Ceci (Honda Africa Twin) prend la 3ème place à 39’26. Martin Benko se classe 4ème à 1h06’15 et Stefano Pelloni se montrait aussi heureux qu'un vainqueur à l’arrivée en terminant 5ème à 1h13’00. Celui-ci devance Alexandre Vivien Azinhais et Yan Zatko séparés par 5 secondes.

Le Hollandais Guillaume Martens conserve l'avantage de la catégorie 'Malles Moto MOTUL' après avoir bouclé la spéciale en 8ème position à 1h48’03. Le Suédois Anders Berglund sur Husaberg et le Russe Aleksandr Maksimov au guidon du Quad YAMAHA complètent le top 10.

Demain, l’ultime secteur sélectif ne devrait être qu’une formalité pour toute la caravane de l'Africa Race. Le jeune Gev Sella possède près de 1 heure d’avance sur Pal Anders Ullevalseter au classement général à deux étapes du but. S’il parvient au Lac Rose à ce rang, l’exploit sera immense ! Ce jeune pilote de 18 ans s'est porté à la tête du rallye depuis l'étape 3, il a traversé les plus gros morceaux non pas comme un débutant mais comme un pilote affirmé, bourré de talent et avec un sens très marqué pour toute variété de terrains.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Africa Race - Africa Race

Rallye-event-2017