Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Peugeot 3008DKR on the dunes of Morocco

MFE-Live.com - Actus de l'Africa Race

Africa Race Etape 10 Cummins: Une dernière étape éprouvante !

Pour cette 10ème étape, le rallye restait dans les alentours d'Akjoujt, sur une boucle de plus de 400 kilomètres. Le départ était donné ce matin, à une trentaine de kms du bivouac. Les premiers tronçons de la spéciale étaient vraiment rapides, menant les concurrents jusqu'à la Vallée Blanche, puis jusqu'à la fameuse passe d'Amodjar dans un paysage magnifique.

Puis ils ont affronté une partie enrochée sur les hauteurs de la falaise, un peu trialisante, pour atteindre le village de Maden puis sont redescendus dans un panorama somptueux donnant sur les dunes qui les attendaient en contrebas. Des dunes donc, puis des pistes qui slalomaient entre les falaises jusqu'à la passe de Hnouk, avec des portions rocailleuses plutôt difficiles. Puis le tracé a fait place à une alternance de dunes et de franchissements complexes, beaucoup de sable et de cailloux, jusqu'au Rocher Percé et à la passe d'Izigui quelques kilomètres plus loin, pour une ultime difficulté avant de rejoindre l'arrivée.
 
Au volant du Toyota Hilux #223, Rainer Wissmanns et Cyril Jeanniard ont fait une belle étape, ont réussi à franchir les cordons de dunes.. "L'alternance sable/rocaille nous a fatigués, c'était vraiment une étape épuisante et très exigeante. Comme on a un véhicule plutôt lourd, on doit souvent dégonfler pour avancer correctement dans le sable. A chaque fois il faut descendre de la voiture, gonfler ou dégonfler manuellement. Mais nous sommes quand même satisfaits car nous sommes rentrés sans problème mécanique et sans avoir creusé ; on a fait une bonne gestion de la course et on finit 18e ! Demain la spéciale est plus courte, je pense qu'on a fait le plus dur. Il faut maintenant faire tenir les voitures jusqu'au Lac Rose, samedi !"

Du côté du buggy de Patrick Sireyjol et François Beguin, le duo victorieux hier a voulu réitérer sa stratégie de navigation en coupant à travers les dunes mais ça n'a pas aussi bien fonctionné qu'hier puisqu'ils finissent 8ème ! "On a voulu couper mais on s'est trompé de vallée. Du coup on a fait 20 kilomètres en plus.. On a essayé mais ça n'a pas marché, tant pis ! En plus en début de spéciale, on a arraché les flexibles de gonflage des roues. On a fait toute la spéciale en gonflant et en dégonflant manuellement, on a même dû sortir les plaques à un moment. On a encore perdu pas mal de temps avec tout ça.. C'était une spéciale encore très difficile et longue mais dans un paysage tellement beau ! La prochaine étape est courte, on va essayer de gratter encore des minutes pour gagner quelques places au général, mais ce qui compte c'est que les 2 voitures du team Cummins franchissent la ligne d'arrivée samedi !"
    
Pour l'avant-dernière étape demain, les compétiteurs encore en course feront cap vers le Sénégal en ralliant Akjoujt à St Louis. 208kms de spéciale puis 338kms de liaison les attendent avant d'arriver au bivouac pour la dernière nuit du rallye Africa Eco Race 2017 !
 
Communiqué Cummins,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Africa Race - Africa Race

Rallye-event-2017