Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Africa Race/Etape 3 : Turon et Martineau motivés !

Privés du second Buggy MTB de ses équipiers Bunel (Thierry et Sophie), Michel Turon-Barrère et Guillaume Martineau ont quitté ce matin Foum Zguid pour Assa – toujours au Maroc – le cœur gros. Esseulés certes, mais motivés, comme le confirme l’aubergiste de Montory qui, à 5 heures ce matin est allé frapper à la porte du service médical pour connaître les dernières nouvelles de ses amis accidentés la veille. Rassurés sur leur état, il pouvait reprendre la piste avec son navigateur Guillaume Martineau qui a réalisé à son pilote une 'navigation de rêve' coup de chapeau de Michel.



L’étape du jour ne fut pas de la tarte ! ‘Une vraie spéciale à la marocaine’ sans couscous, ni Tajine, mais avec des cailloux, caractéristique de certaines pistes de ce pays. De ce fait, à 60 kilomètres du but, Michel et Guillaume se sont arrêtés pour changer un pneu. Une opération pour laquelle l’équipage est entraîné… sauf, lorsque avant de se réinstaller dans l’habitacle, le second pneu arrière présentait à son tour une ‘mise à l’air’ : "Il a fallu ressortir tout notre bardât  pour effectuer la même opération…" raconte Michel.

Une fois ces tracasseries gommées, l’équipage se remettait aux affaires même si, le temps perdu (environ quinze minutes), ne peut se rattraper, "j’ai assuré durant toute la fin de la spéciale…" ajoute Michel. Et pour saluer le travail effectué par son ami-navigateur Guillaume Martineau, le pilote ajoute : "il a réalisé une navigation comparable à du pur bonheur ! Sur certains endroits compliqués, il n’a pas hésité une fraction de seconde…"

Pour rassurer encore, Michel Turon-Barrère reparle du défaut moteur qui l’a freiné dans l’étape de la veille. "L’équipe Clévenot a mis le doigt sur cette défaillance. Un des petits filtres au-dessus du turbo a absorbé trop de poussière et s’est bouché ! Le système du montage a été corrigé de façon que cet incident ne nous retombe pas sur la tête. Le Buggy a parfaitement fonctionné au point de me faire plaisir à son volant, j’ai d’ailleurs pu rouler par moment entre 170 et 180 km/h tout en restant vigilent sur les saignées et dans les champs de pierres et de cailloux…"

Ce soir, Turon et Martineau occupent la 5ème place au général, même position au classement de l’étape remportée par Jean-Antoine Sabatier-Denis Rozand, déjà vainqueurs de la première étape. Jean-Louis Schlesser – Thierry Magnaldi conservent l’avantage au général. Michel s’est fait dépassé au général par Khanat Shagirov, tandis que Philippe Porcheron et Balazs Szalay ont perdu de nombreuses places…

Demain, la 4ème étape entraînera les concurrents de ce 6ème Africa Eco Race de Assa à As Sakn, à son analyse elle pourrait sourire à l’équipage des béarnais !




Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Africa Race - Africa Race