Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

MFE-Live.com - Actus de l'Africa Race

Africa Race/Etape 6 Motos : Guillaume Martens, nouveau leader...

Après une journée de repos bien méritée au bord de l’Atlantique à Dakhla, les participants du Sonangol Africa Eco Race ont pris la chemin de la Mauritanie. Une entrée réussie pour le Français Jean Louis Schlesser en auto et pour le Hollandais Guillaume Martens à moto qui s’imposent sur la courte spéciale de 160 km. Il était 5h30 ce matin lorsque la première moto s’est élancée dans la liaison vers la frontière entre le Maroc et la Mauritanie. Après des formalités de douanes qui se sont bien déroulées, c’est avec une petite heure de retard que la 6ème étape a pu débuter pour les 2 roues et la 5ème pour les autos. Après l’éclatant soleil marocain, celui de Mauritanie paraissait plus pâle, voilé par un léger vent de sable qui n’a pas perturbé la course.

Dans la catégorie moto, Guillaume Martens a fait parler la puissance de sa KTM 690 sur les 160 km de la spéciale en remontant ses adversaires. Il s'était élancé pourtant, de la 9ème position après s’être égaré avant hier. Il signe le meilleur chrono du jour. Grâce à cette performance, le Hollandais reprend 5mn32s à Norbert Dubois qui place sa KTM en deuxième position et 9mn 4s du leader. Martin Fontyn perd ainsi le leadership au profit de Martens. Le belge est à présent 2ème du général provisoire avec une différence de 32 secondes d’avance sur Dubois. Il commentait son étape à l’arrivée : "La spéciale était très rapide et même si je suis dans la grosse catégorie, ma KTM 525 va moins vite qu'une 690. J’ai donc concédé du temps, ce n’est pas grave, le principal est de franchir la ligne d'arrivée. Lorsque j’étais à fond sur ma moto, je me disais qu’il suffit d’une petite bosse mal négociée pour partir en chute. Je suis donc soulagé et j’attends avec impatience les dunes annoncées parce que je serai plus à mon aise avec ma petite cylindrée par rapport aux grosses KTM."

Dans la catégorie 450, c’est à nouveau le Français Franck Arnoult qui signe le scratch après une chute au guidon de son Honda, devant la Yamaha de l’Autrichien Helly Frauwallneer et la KTM de l’Italien Alfredo Procaccini.

Au général, en occupant la 4ème place à 16mn37s du leader, Patrick Arnoult est bien installé à la tête de la 'petite' catégorie devant ses compatriotes Joseph Palacios et Christophe Conreau. Pour conclure en 2 roues, en Classic, Bertrand Besse engagé au guidon d’une Honda XLM 600 vit cet Africa Race avec beaucoup de réussite.


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Africa Race - Africa Race