Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Arzacq TT: Hirigoyen, vainqueur sur tapis vert

Après la disqualification de Jean-Philippe Dayraut qui a dominé le rallye dans les chronos (8 scratch sur 12), Mathieu Hirigoyen remporte la victoire, après une grosse bagarre avec Grégory Vincent qui fait grimper son Caze sur la deuxième marche. Alexandre Thion complète le podium avec un Fouquet. En 2 roues motrices, Hervé Brient domine les débats alors que dans le Challenge SSV, Maxime Fourmaux rentre vainqueur après une rude bagarre. Andrew Sargeant remporte une fois encore le Trophée des 4x4.

 

C'était la rentrée des classes pour la famille du tout-terrain. Alors que les élèves du collège d'Arzacq profitent des vacances d'hiver, ce sont les arènes de la ville, toutes proches de cet établissement, qui accueillent les vérifs de la première manche du Championnat. Les pilotes se montrent tous, heureux, de montrer leur nouveau jouet, leur nouvelle déco, tout cela dans une atmosphère printanière très agréable. En l'absence des trois premiers de la classe 2018 pour des raisons diverses, un pilote semble être le favori logique de cette course. Après sa démonstration au Dunes et Marais 2018, le parcours sec et le tracé rapide, notamment les 2 nouvelles spéciales, devraient être favorables à Jean-Philippe Dayraut et son puissant Rivet Porsche. Mais attention, les adversaires sont nombreux parmi les 77 équipages au départ…

Contre toute attente, le bouillant Didier Barthe signe le meilleur chrono dans la première spéciale (Nouzeilles). Malheureusement, son petit moteur et un excès d'optimisme le font rétrograder. Jean-Philippe Dayraut frappe un grand coup dans l'ES2, 11 secondes plus vite que tout le monde : il prend la tête. Il domine largement la course rentrant au parc fermé final avec plus d'une minute d'avance. Mais après une longue attente, sa mise hors course est prononcée pour 'intervention mécanique' sur une roue dans une zone interdite.

Mathieu Hirigoyen remporte donc la victoire, après une belle bagarre à coups de secondes avec Grégory Vincent. Chacun y va de sa petite faute ; Vincent voit notamment un arbre d'un peu trop près, rectifiant légèrement sa carrosserie. Le champion 2017 signe 3 scratch, notamment celui de la dernière spéciale où il remporte le point bonus. Thion complète une nouvelle fois le podium, le bon air d'Arzacq est favorable au normand. Barthe nous régale tout le week-end par son pilotage généreux : il échoue au pied du podium mais remporte sa classe. Lefrançois, lui aussi dans un style tout en force, clôture le top 5 sur son Rivet Honda.

A la 6ème place, on retrouve Fourmaux qui bataille tout le week-end avec Guyette. Le nordiste remporte la victoire par KO : le belge tente le tout pour le tout dans la dernière spéciale et termine sa course dans un fossé... Chopin a du mal lors de la première étape mais retrouve des couleurs le dimanche, terminant 7ème. Chevallier fait rugir le moteur Ferrari dans les grandes allonges et prend la 8ème place. Il devance le régulier Lonne-Peyret sur son Fouquet Honda. Rousseau clôture le top ten et prend la 2ème place des SSV.
 
CHALLENGE 2 ROUES MOTRICES
Pour son retour dans le Challenge, Brient ne fait pas de détail et domine la course de bout en bout sur son Rivet Honda, remportant 8 chronos au passage. Il devance de 39 secondes Lecouflet qui réalise une belle performance pour sa première course sur son Cledze Suzuki. Cabé, 3ème, commence à bien prendre en main son Cledze qu'il avait découvert l'an dernier.
 
CHALLENGE SSV
C'est le remake du rallye des 7 vallées d'Artois 2018 : Fourmaux et Guyette se bagarrent à coups de secondes. Fourmaux termine le samedi en tête ; Guyette, mieux réveillé, reprend la tête pendant 2 ES dimanche matin mais Fourmaux repasse devant. Guyette lâche tout dans la dernière mais part à la faute. La victoire revient à Fourmaux qui devance Rousseau et Romain Locmane : triplé Can Am.
 
TROPHEE DES 4x4
Cette année, les pilotes licenciés à l'étranger ont la possibilité de marquer des points au championnat. Aussi, il n'est pas étonnant de voir le britannique Sargeant se présenter au départ de cette épreuve. Il remporte une nouvelle victoire mais Harichoury, en grande forme, termine à moins de 10 secondes. Lom, pour son premier rallye avec son Pajero, grimpe sur la dernière marche du podium.

Communiqué FFSA,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain