Editorial Raid

  • Maroc X-Raid/Peterhansel remporte son 1er mondial !

    - Carlos Sainz et Kuba Przygonski terminent sur le podium du rallye

    Le Rallye du Maroc a offert un final spectaculaire à la Coupe du Monde FIA des rallyes tout-terrain 2019 qui a vu finalement Stéphane et Andrea Peterhansel s'emparer du titre avec leur buggy MINI

    Lire la suite
  • TT Dunes et Marais: J.Ph.-Dayraut double la mise !

    Pour sa dernière course de l'année, Jean-Philippe Dayraut a encore marqué les esprits avec son pilotage fin et précis, mais surtout avec un second succès consécutif sur cette épreuve. La deuxième place revient à l'étonnant Vincent Foucart qui s'est senti poussé des ailes avec son

    Lire la suite
  • Rallye du Maroc: Andrew Short, un nom à retenir !

    En remportant sa première victoire en rallye-raid sur le Rallye du Maroc, Andrew Short (Rockstar Energy Husqvarna Factory Team) s'est placé sur orbite et selon les observateurs, il n'a pas fini de grandir !

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Rallye du Maroc: Le SRT s'installe dans le haut du tableau

Etape 3 : Liaison: 178 km - Speciale: 363 km

Thème du jour : la navigation. Aujourd'hui le copilote avait la lourde responsabilité d'avancer pour la première partie de l'étape avec un road-book délivré seulement ce matin. Et à ce jeu-là Fabian Lurquin a une nouvelle fois montré qu'il faisait partie des spécialistes de la discipline.



Jusqu'au WP4, le duo SRT font jeu égal avec les leaders, Nasser AL Attiyah/Mathieu Baumel. "Nous étions vraiment dans le coup, Mathieu montre une réelle évolution dans son pilotage." Mais dans le rallye raid, le facteur chance fait partie du jeu. Et là où Peterhansel, Sainz ou Al Attiyah ont pu éviter les pièges, l'équipage du SRT a perdu un peu de temps sur ses concurrents en cherchant un WP. "Cela reste très frustrant. Je ne cherche pas à trouver des excuses. Je sais que nous avons les moyens de faire mieux. Il va falloir que je me remobilise, toute l'équipe réalise un travail exceptionnel, nous allons tout donner pour faire un exploit sur les deux étapes qui nous restent", explique notre copilote belge.

Mathieu Serradori intrigue de plus en plus au sein des pilotes professionnels. Avec une 7ème place encore aujourd'hui et une 5ème place au général, le Varois montre qu'il faut compter sur lui. "Le Serradori Racing Team c'est un collectif. Aujourd'hui le CR6 est un plaisir à conduire, les mécanos donnent le maximum pour nous permettre avec Fabian de nous confronter aux meilleurs de la discipline. Nous avons encore des ressources et nous ne raterons aucune occasion pour remonter au classement."

Le SRT toujours à l'offensive.

Valérie Maurel,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Maroc