Editorial Raid

  • Rallye du Maroc: Andrew Short, un nom à retenir !

    En remportant sa première victoire en rallye-raid sur le Rallye du Maroc, Andrew Short (Rockstar Energy Husqvarna Factory Team) s'est placé sur orbite et selon les observateurs, il n'a pas fini de grandir !

    Lire la suite
  • Maroc X-Raid/Peterhansel remporte son 1er mondial !

    - Carlos Sainz et Kuba Przygonski terminent sur le podium du rallye

    Le Rallye du Maroc a offert un final spectaculaire à la Coupe du Monde FIA des rallyes tout-terrain 2019 qui a vu finalement Stéphane et Andrea Peterhansel s'emparer du titre avec leur buggy MINI

    Lire la suite
  • TT Dunes et Marais: J.Ph.-Dayraut double la mise !

    Pour sa dernière course de l'année, Jean-Philippe Dayraut a encore marqué les esprits avec son pilotage fin et précis, mais surtout avec un second succès consécutif sur cette épreuve. La deuxième place revient à l'étonnant Vincent Foucart qui s'est senti poussé des ailes avec son

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2020 - Official Trailer

Maroc Etape2: Al-Attiyah et Baumel sur leur lancée

Comme hier, Nasser Al-Attiyah (Toyota Gazoo Racing) s'est montré le plus rapide du jour. Le pilote qatari s'est servi de cette spéciale pour évaluer son niveau de performance. Le résultat est probant, puisqu'il devance la première Mini 4x4 menée par Jakub Przygonski (Orlen Team / X-Raid) de 11'09'', et Stéphane Peterhansel (Mini John Cooper Works Buggy) de 12'32. Son coéquipier Giniel de Villiers (Toyota Gazoo Racing), handicapé par un problème moteur qui lui a fait perdre de la puissance, termine 4ème à 13'55.

Auteur d'une très belle performance hier, Mathieu Serradori (Century Racing CR6) termine 9ème, après s'être arrêté 8 minutes pour aider un motard à terre. Fernando Alonso (Toyota Gazoo Racing), suite à une journée difficile hier, termine 10ème à 31'37. Au classement général, Nasser Al-Attiyah (Toyota Gazoo Racing) consolide son avance. Giniel De Villiers (Toyota Gazoo Racing) est deuxième à 17'09, talonné par Stéphane Peterhansel (Mini John Cooper Works Buggy) à 17'46''.

Nasser Al-Attiyah (Toyota Gazoo Racing) : "Nous n'avons pas fait d'erreur de navigation. J'ai vraiment attaqué aujourd'hui pour voir où nous en sommes. Ça a l'air d'être une belle journée pour nous. Nous verrons les résultats avec les pilotes derrière."

Stéphane Peterhansel (XRaid John Cooper Works Team) : "Les terrains étaient très variés. Nous n'avons pas rencontré de gros problèmes. Nous n'avons pas crevé, nous ne nous sommes pas plantés dans le sable. On a juste eu quelques doutes dans la navigation. Ensuite, nous avons préféré ralentir notre rythme parce qu'Andrea ne se sentait pas très bien. Nous n'aurons le prochain road-book que demain matin. Tout le monde est un peu stressé. La bonne nouvelle est que les copilotes vont pouvoir se reposer ce soir. C'est une bonne nouvelle car Andrea a travaillé la nuit dernière jusquà 1h du matin, et mis son alarme à 5h. Pas terrible quand on partage la même chambre..."

Mathieu Serradori (Century Racing CR6) : "Je me suis arrêté pour aider un pilote qui a chuté. C'est la règle en rallye-raid. J'ai moi-même été motard, c'est un geste naturel pour moi. Nous sommes restés 8 minutes sur place. Ce temps devrait nous être décompté, nous devrions être bien placés. Nous nous battons avec des équipages qui ont beaucoup d'expériences, nous sommes ici pour apprendre et s'améliorer. Fabian a très bien navigué. Nous avons eu un doute à un moment donné, et nous avons probablement fait quelques kilomètres en trop. Comme David Castera nous l'avait dit, c'était une vraie spéciale de rallye-raid. Une journée vraiment difficile."

Giniel De Villiers (Toyota Gazoo Racing) : "Pas une journée facile. Nous avons perdu 3 ou 4 minutes au début de l'étape à cause de la navigation. Après 130 kilomètres dans la spéciale, nous avons eu un problème avec un collecteur du moteur, ce qui nous a fait perdre un peu de puissance. Nous avons dû ensuite gérer notre consommation d'essence. C'était difficile de franchir les dunes avec la perte de chevaux. Nous avons fait demi-tour une fois. C'était une journée où il fallait survivre. Cela aurait pu être pire. Nous tenterons encore demain."

Fernando Alonso (Toyota Gazoo Racing) : "Nous avons roulé sans connaître de problème. Nous avons pris beaucoup de plaisir. L'ordre de départ ne nous a pas aidés, à cause de la poussière des concurrents, particulièrement dans les premiers kilomètres. C'est comme ça. Je suis content de la façon dont l'étape s'est déroulée."


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Maroc