Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Africa Eco Race 2019

Qatar: J.Przygonski tête d’affiche d’un plateau relevé

- Nasser Al-Attiyah et Mohammed Abu Issa à la tête d’une armada impressionnante de 12 Qataris.
 
Le Rallye tout-terrain Manateq Qatar (QCCR) a attiré un plateau international de qualité à l’occasion de la manche d'ouverture de la Coupe du monde FIA des rallyes tout terrain à partir de jeudi. Du 21 au 26 février, les meilleurs pilotes du monde vont en effet s'affronter sur tout le territoire du Qatar.

 

Organisée par la Fédération du Qatar des sports mécaniques (QMMF) et organisée pour la première fois en ouverture de la prestigieuse série tout-terrain de la FIA, l'épreuve a attiré 28 véhicules pour l’instant. Des pilotes et copilotes de 19 pays figurent sur une liste d’engagés impressionnante qui a été envoyée à la FIA pour approbation.

Le Polonais Jakub Przygonski a remporté la Coupe du monde FIA la saison dernière et le pilote MINI John Cooper Works Rallye figure en tête de liste. Il tentera de rééditer sa nette victoire  de l’an dernier au Qatar. Cette saison, le Polonais est associé à un nouveau copilote, l’Allemand Timo Gottschalk, puisque Tom Colsoul, son ancien navigateur, est passé chez Toyota où il fait équipe avec le Néerlandais Bernhard Ten Brinke.

L’an dernier, des problèmes techniques avaient empêché le Qatari Nasser Saleh Al-Attiyah de poursuivre sa remarquable série de succès, mais le récent vainqueur du Dakar sera le favori pour un sixième succès dans l’épreuve, au volant de son fidèle Toyota Hilux.

La compétition aux avants-postes risque d'être bouillante. Outre les équipages cités, le pilote russe Vladimir Vasilyev et son navigateur Konstantin Zhiltsov seront  là et ils espèrent se sortir sans encombre des pièges de navigation notoires de l’épreuve. Les  Saoudiens Yasir Seaidan et Yazeed Al-Rajhi, le pilote tchèque Miroslav Zapletal et le Qatari Mohammed Abu Issa, qui revient au volant d’un Buggy SMG, seront également au départ. La catégorie T1 sera complétée par Abdullah Al-Rabban, Khaled Al-Feraihi et Eugenio Amos.

Les récentes épreuves au Qatar n'ont attiré que quatre ou cinq concurrents dans la catégorie T3 des voitures  tout-terrain améliorées, mais cette fois 13 équipages se disputeront les honneurs et l’impressionnante dotation.

Le Brésilien Reinaldo Varela a remporté la catégorie Side-by-Side (SxS) l’an dernier au Dakar et il emmène un superbe plateau de voitures dérivées de Can-Am, Yamaha et Polaris T3 qui comprend d'autres pilotes du Qatar, d'Italie, d'Oman, de Russie, de Roumanie et d'Arabie Saoudite.

La seule femme qui figure sur la liste de départ provisoire est l'ancienne quadiste expérimentée italienne Camelia Liparoti. Elle est passée à la catégorie T3 et se rend au Qatar avec le navigateur français Max Delfino avec une Yamaha YZX 1000R.

Trois pilotes qataris se disputeront la suprématie dans la catégorie T2 des véhicules tout terrain de série. Ils tenteront de rouler dans les traces du Saoudien Ahmed Al-Shegawi et du Qatari Adel Abdulla, qui ont dominé la catégorie au cours des trois dernières années. Mohammed Al-Meer, Mohammed Al-Harqan et Abdulla Najeeb Al-Baker piloteront quant à eux un Toyota Land Cruiser et deux Nissan Patrol.

Enfin, la catégorie camions T4 n'a jamais été la plus populaire au Moyen-Orient par le passé. Les Kamaz d’usine ont participé au Desert Challenge il y a plusieurs années, mais le pilote saoudien Ibrahim Al-Muhanna est passé d'un Nissan à un Mercedes Unimog lors du rallye Ha'il International en décembre et espère faire débuter jeudi au Qatar ce camion impressionnant.

"Nous avons décroché cette année un créneau dans le calendrier et, il est très près de la fin du Dakar au Pérou", a déclaré Abdulrahman Al-Mannai, Président de la QMMF. "Néanmoins, notre équipe a travaillé dur pour épauler les équipes en matière de logistique dans un délai très court et je suis ravi de l’engouement et de la qualité des engagés que nous enregistrons pour cette épreuve. Le plateau est véritablement international et d’une grande densité."

Le Rallye tout-terrain Manateq Qatar débutera le 21 février avec un départ solennel sur l'Île The Pearl du Qatar pour s’achever le 26 février.

D'après communiqué de Neil Perkins,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Qatar