Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

24H TT de France: A Fontaines-Fourches

Ce week-end, le petit village de la Seine et Marne de Fontaine-Fourches accueillera pour la troisième année consécutive près de 250 pilotes en relais sur le circuit construit pour l’occasion. 26 ans que cela dure et pas une ride grâce à un tracé modifié chaque année pour offrir aux 71 voitures de course engagées l’occasion de faire de cette finale du Championnat de France d'endurance Tout-Terrain, un spectacle inoubliable  et d'une grande sportivité tout en conservant son côté suspense durant les deux tours d'horloge !

 

- 71 voitures au départ : 39 Buggys, 21 4x4, 11 SSV
- 241 pilotes en relais (1 équipe à 5 pilotes, 26 équipes à 4 pilotes, 44 équipes à 3 pilotes)
- Pilotes étrangers : Lettonie (#5), Belgique (#11), Espagne et Portugal (#4) seront représentés
- Antoine Meo, 5 fois Champion du Monde d'Enduro Moto, rejoint le Team Etruscan (#94) !
- Jéremie Warnia, pilote réputé de quad puis de SSV, sera au volant d’un Tomawak Caze (n°21).
- Une équipe 100% féminine (#43)
- Martin Brochard et Tom Verdier : les deux plus jeunes pilotes du plateau (16 et 17 ans) réunis dans la même auto (#34)
- Le vainqueur 2017, quintuple vainqueur des 24 Heures Tout-Terrain, remet son titre en jeu : le team JMS Racing avec Serge et Alexandre Finkelstein, Jean-Marc Schmit et Christian Kobloth (#1).
- Le Team Andrade Compétition (7 podiums dont 3 victoires 1999, 2008, 2016) parmi les plus expérimentés de l’endurance Tout-Terrain avec 3 podiums sur ces trois dernières années (2ème en 2017 et 2015, vainqueur en 2016), sera sur la ligne de départ avec Alexandre et Mario Andrade, Yann Morize et Alexandre Beaujon.
- Yves Tartarin (#59) et Mario Guglielminetti (#50) : les deux seuls pilotes à avoir participé à toutes les éditions depuis sa création en 1993 ! Le premier a remporté les éditions 1993-1995-1996-1998-2014 et le second l’édition 1999. Ils seront donc dans le baquet des 24 Heures pour la 26ème fois...

SSV : une course dans la course ? 
Depuis 2012 où sont arrivés les SSV aux 24H Tout-Terrain de France, le plus 'mauvais' score enregistré a été une 16ème place sur 90 voitures ! Une place que nombre de pilotes convoitent lorsque l'on voit la qualité et la préparation du plateau. Sur ces 6 dernières éditions, non seulement les SSV ont très rarement rejoint les voitures de course en abandon, mais le Top 10 est désormais systématiquement occupé par l'une de ces nouvelles autos !

Cette 26ème édition des 24 Heures Tout Terrain de France comptent 11 SSV : 5 Cam Am X3, 3 Polaris RZR 1000 et 3 Yamaha Y1000. Et lorsque des pilotes très expérimentés, spécialistes de la discipline prennent ces bolides en mains, le spectacle est d'actualité !

En 2017, 3ème au scratch, Benjamin Bujon (Champion de France d'endurance 2016-2017) et Cédric Bujon, Manu Castan (Champion de France des Rallyes Tout Terrain et Champion de France d’Endurance Tout Terrain) et Nicolas Tabourier piloteront le Can Am #3.

Le circuit: Un nouveau tracé avec 95% de visibilité depuis les stands !
Pour cette troisième édition à Fontaine Fourches, l'organisation ne déroge pas à la règle du 'tracé inédit' instaurée dès son arrivée sur ce nouveau territoire qui accueille l'épreuve depuis 2016.

Cette année, le circuit propose une piste au développé identique soit 7,2 kilomètres de piste, mais la zone visible depuis les stands est davantage exploitée. Ainsi et pour le plus grand plaisir des visiteurs, accompagnateurs, mécaniciens et pilotes en relais, 95% du circuit sont désormais visibles depuis les stands !

Autre nuance de ce cru 2018, l'alternance de pistes rapides et techniques se veut plus marquée qu'auparavant, ce qui promet de belles bagarres...


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Tout-Terrain