Editorial Raid

  • 1
  • 2
  • 3

Merzouga Rally 2018 Official Teaser

Overdrive : Cinq Toyota Hilux au Qatar

Overdrive Racing sera présent avec cinq Toyota Hilux au Rallye tout-terrain du Qatar, quatrième manche de la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain 2018, qui aura lieu du 17 au 22 avril. 

Le tenant du titre de la Coupe du Monde FIA Nasser Saleh Al-Attiyah sera accompagné sur ses terres par le Sud-Africain Giniel de Villiers, ancien vainqueur du Dakar, le Saoudien Yasir Seaidan, le Polonais Aron Domzala et le Néerlandais Erik van Loon.

 

La manche qatarie de la Coupe du monde FIA a rejoint la série en 2012 et Al-Attiyah a gagné chaque édition, sauf celle de 2013, remportant ses quatre dernières victoires avec son navigateur habituel Matthieu Baumel. Cette année, l’événement revêt une importance particulière pour le Qatari, qui a manqué les deux dernières manches de la Coupe du monde aux Émirats Arabes Unis. Il compte en effet 63 points de retard sur le leader de la Coupe du monde Martin Prokop à quelques jours du départ de l’épreuve qui sera donné au centre culturel de Katara, au nord de Doha, mardi 17 avril.

Soixante points seront attribués au vainqueur de ce défi de cinq jours dans les régions les plus reculées de l’État du Qatar, une épreuve disputée sur un terrain sablonneux et rocailleux où la justesse de la navigation est aussi importante que la vitesse.

"C’est toujours important pour moi de gagner à domicile, mais ce rallye est très important dans le cadre de la défense de mon titre, a déclaré Al-Attiyah. Je dois attaquer pour gagner."

Giniel de Villiers, pour sa part, a remporté le Dakar en 2009 et est monté à plusieurs reprises sur le podium de l’épreuve sud-américaine avec Toyota depuis cette mémorable victoire. Ce sera la première fois que le Sud-Africain s’alignera dans l’épreuve qatarie au volant de son Toyota Hilux GAZOO Racing Afrique du Sud, au côté du navigateur Robert Howie.

Le Saoudien Yasir Seaidan a commencé la saison en trombe avec une cinquième place en Russie et une troisième à Dubaï, mais un problème mécanique à l’Abu Dhabi Desert Challenge lui a coûté une place potentielle dans les cinq premiers et de précieux points en Coupe du Monde. Il est actuellement cinquième du classement pilotes - quatre points derrière Al-Attiyah - et espère bien monter sur le podium au Qatar avec son coéquipier russe Alexei Kuzmich.

De son côté, Aron Domzala a été contraint à un abandon qui lui a coûté cher lors de la manche inaugurale en Russie, suite à des tonneaux avec son Toyota Hilux. Le Polonais a en effet manqué et la Baja internationale de Dubaï et l’Abu Dhabi Desert Challenge. Le lauréat de la Baja Russie de l’an dernier, dont le compteur est toujours vierge après trois manches, espère bien lancer sa saison au Qatar avec son compatriote Maciej Marton qui sera chargé de décrypter le road-book.

L’expérimenté Néerlandais Erik van Loon prévoit quant à lui de s’attaquer à nouveau au Dakar en 2019 et il s’est engagé dans l’épreuve du Qatar pour commencer ses préparatifs en vue d’une autre aventure sud-américaine. Avec son copilote Wouter Rosegaar, ils ont terminé sixième l’an dernier au Qatar et espèrent améliorer ce résultat à cette occasion.

"Wouter et moi, nous voulons participer au Dakar et nous avons planifié quelques courses difficiles avec le Toyota afin d’être bien préparés", a déclaré Van Loon, qui a également coché sur son agenda la Baja Espagne et le Rallye du Maroc cette saison. "Nous visons le podium."

"Le Qatar est le premier test tout-terrain pour nous, a renchéri Rosegaar. Ce sera un rallye très difficile pour moi en tant que navigateur. C’est aussi un bon rallye pour tester notre entente, Erik et moi, dans la voiture."

Organisée par la Fédération des sports mécaniques du Qatar (Qatar Motor and Motorcycles Federation, QMMF), l’épreuve a été quelque peu modifiée cette année et elle s’élancera pour la première fois du village culturel de Katara, mardi 17 avril.

Les concurrents entreront dans le vif du sujet le lendemain après-midi avec une super spéciale chronométrée dans l’enceinte du circuit international du Losail, alors que la majeure partie de la compétition se disputera sur quatre secteurs sélectifs dans le désert, du 19 au 22 avril. Si les officiels de la course ont réduit cette année le format désert d’une journée, il restera néanmoins 1 395 kilomètres à parcourir en spéciale dans la région.

D'après Communiqué Overdrive,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Autres actus Raid - Qatar