Editorial Raid

  • Serradori Racing Team: Le Dakar en équipe

    - Comme un aboutissement d’une saison 2018/2019 riche en émotions !

    Lire la suite
  • Mygale et Yamaha s'unissent...

    Mygale, qui est déjà un constructeur incontournable dans la base de la pyramide monoplace (F4 et F3R), s’engage sur la première marche de la pyramide Off-Road  par la fabrication d’un Cross-Car en collaboration avec Yamaha et Camotos.

    Lire la suite
  • Le 1er Casteu Trophy du 14 au 17 mars 2019

    C'est une 'première' et certainement pas la seule. Belle initiative que celle montée par David Casteu, l'un des pilotes les plus populaires du rallye-raid, particulièrement apprécié de la confrérie par son sourire, sa gentillesse, son franc parlé, sa disponibilité mais aussi pour ses idées toujours

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3

Morocco Desert Challenge 2019

Africa Race Etape 10 SRT : Une étape au mental

AMODJAR/AKJOUJT: 453km - Spéciale: Atar/Akjoujt : 408km

Ils nous ont provoqué des sueurs froides nos champions ! Aujourd'hui Mathieu et Fabian ont connu une des plus difficiles étapes jamais rencontrées sur l'Africa Eco Race. René Metge leur a proposé un sacré défi. Parti derrière De Rooij et Vasilyev, le pilote varois a vite profité d'une erreur de ses adversaires pour prendre les rênes de la course. Après un premier faux pas dans un oued, notre duo se fait rattraper une première fois.

Ce jeu de dépassement va s'enchaîner avant que Mathieu et Fabian finissent par prendre la poudre d'escampette au CP3. "Personnellement je n'ai jamais connu une spéciale aussi difficile. Nous avons tenu au mental aujourd'hui car le physique a été beaucoup sollicité," avoue Fabian Lurquin à l'arrivée.

La plus grosse frayeur, due à la fatigue, se fera à 30 km de la ligne. "Nous avions de l'avance sur Vasilyev mais nous sommes restés bloqués un bon moment.
"Nous n'avons rien lâché et ça a fini par payer, nous sommes là," confie Mathieu Serradori. Le pilote russe a tenté de refaire son retard mais il perd ce soir encore 12'26'' et se retrouve à 57'28'' du team SRT. Le reste de l'équipe va devoir travailler dur ce soir, car après une étape aussi éprouvante, la mécanique du Buggy a besoin d'être choyée, notamment la boite. Nos mécanos ont donc du boulot pour une bonne partie de la soirée afin d'assurer à notre équipage une belle spéciale demain. Ce soir c'est le succès d'une équipe au mental d'acier et au courage.

Des valeurs de leaders, des valeurs de vainqueurs !

Valérie Maurel,


Marie-France Estenave pour MFE-Live.com

Toutes les actus Africa Race - Africa Race